Burkina : Présidentielle 2020 : «je suis un homme politique de la nouvelle génération et j’ai un programme politique qui permet de faire redémarrer le moteur du Burkina Faso» (Pr Abdoulaye Soma)

58

Dite nous pourquoi c’est vous on doit voter le 22 novembre ?

Concitoyen, concitoyenne à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 je sollicite vos suffrages, votez pour moi, parce que je suis un homme politique de la nouvelle génération et j’ai un programme politique qui permet de faire redémarrer le moteur du Burkina Faso. Je vous explique, voyez-vous notre nation est gouverne depuis près de 40 ans par la même génération politique et cette génération politique était la même sous Sankara et vous savez que le pouvoir de Sankara le régime de Sankara était un régime révolutionnaire et un régime révolutionnaire est un régime qui n’admet pas de pluralisme politique, il y avait pas de parti politique tout le monde devait être dans le même cadre politique. Quand il en est ainsi les personnages politique pour leur positionnement publique doivent cultive des relations avec les leaders de la révolution et c’est pourquoi les personnages publiques chacun avait construit des relations d’amitié de fraternité de parente de cordialité de confidentialité avec les 4 grands leaders de la révolution Thomas Sankara, Blaise Compaoré, Jean Baptiste Lingani et Henri Zongo et les choses ont continué ainsi jusqu’au 15 octobre 1985.

Quand vous pose la question publiquement au burkinabè qu’est ce qui s’est passe le 15 octobre 1985 a tort ou à raison sans jugement la réponse est Blaise Compaoré a tué Sankara. Quand il en est ainsi que vont penser les amis de Sankara, de Blaise Compaoré les amis de Sankara comme Boukari le lion évidement celui qui est accuse à tort ou à raison d’avoir tué votre ami devient votre ennemie donc en réalité la première fracture politique au Burkina Faso  est fonde non pas sur les divergences idéologique politique mais sur des inimités personnelles.

Et quand il en est ainsi celui qui récupère le pouvoir politique d’état est accuse a tort ou à raison de tue ses ennemies, de briser ses ennemis de torturer ses ennemis d’emprisonner ses ennemies vous voyez très bien que vous-même ,lorsque que Blaise Compaoré était au pouvoir il était accuse de cela a tort ou à raison je le répète a tort ou à raison parce que il y a pas eu de jugement et je ne veux pas juge quelqu’un mais je tiens compte de l’esprit populaire il était accuse de tue ses ennemies, de les briser de les torturer on a cité des noms : Clément Ouédraogo, Dabo Boukari , Norbert Zongo etc.

Jusqu’à on a fait une insurrection et Blaise est parti Rock a pris le pouvoir et quand il a pris le pouvoir il a fait des interview à la presse pour dire que lui ses ennemis c’est le camps de Blaise Compaoré et que ce sont ses ennemis qui ont un certain nombre de connexion avec les forces de mal qui font l’insécurité au Burkina Faso qui font la pauvreté au Burkina Faso qui font les difficultés au Burkina Faso qui font que son pouvoir ne fonctionne pas. Alors quand il en est ainsi si vous gardez le pouvoir présidentielle entre des gens de cette même génération politique c’est comme si on consacre une sorte de cercle vicieux de cycle infernale accumulation de haine, vengeance, accumulation de haine, vengeance la sagesse populaire chez nous enseigne que lorsque 2 acteurs 2 entités sont en conflit sont en bagarre il faut trouver une personne qui n’est pas dans la bagarre qui est nouvelle qui est neutre qui peut s’interposer qui sépare qui peut réconcilier voilà la première motivation de ma candidature à l’élection présidentielle. La génération en conflit la génération en problème c’est la génération qui est reste au pouvoir ces 40 dernières années qu’il s’agisse d’acteur de la majorité gouvernante ou de la minorité opposante. Je suis d’une génération extérieure a la génération en problème, je suis d’une génération extérieure a la génération a problème il faut trouve quelqu’un de mon profil pour prendre le pouvoir présidentielle pour pouvoir réussir la réconciliation et l’union c’est pourquoi je m’offre en proposition en candidat je ne dis pas que je suis le seul qui a ce profil mais parmi ceux qui ont ce profil c’est moi qui me propose.

 

Vous avez parlez de réconciliation Est-ce que vous avez une formule magique pour gérer ce problème récurrent ?

Oui comme je pense que la réconciliation nationale est la clef de démarrage du Burkina Faso. Parce que je considère le Burkina Faso comme un véhicule dont le moteur est éteint. Lorsque le moteur est éteint vous pouvez mettre tout l’essence du monde dans le véhicule il n’avancera pas   . Or il faut tourne la clef du moteur mais le Burkina Faso est à la croisée des chemins blaise la dit avant de partir rock la dit quand il a prend le pouvoir et

Burkina Faso c’est la réconciliation et celui qui peut faire cette réconciliation le profil qui permet de faire cette réconciliation c’est le profil du neuf et quand moi je prends le pouvoir si je suis président de la république la réconciliation sera l’une des  première mesures que j’engagerais et ma formule c’est vérité réparation réconciliation. Vérité toute la vérité tous les acteurs majeurs seront invités à dire la vérité sur tous ce qu’ils ont fait ou n’ont pas fait au Burkina Faso en toute sincérité  et j’ouvrirais le dialogue je mettrais en place le mécanisme de la réconciliation et on invitera peut être pendant 3 ou 6 mois tous ceux qui ont pu ou du faire quelques choses a quelqu’un, a une famille de venir parler.

 

Sous formule conférence soit  au palais de justice ?

Non, non parce que je suis un homme sincère, je suis un homme pragmatique je veux faire des choses qui fonctionne d’après les formule qui fonctionnent je sais que s’il faut passer par la formule classique de la justice on y arrivera jamais parce qu’il y a des choses que l’enquête classique judiciaire ne peut plus permettre de découvrir et en étant pragmatique j’ai proposé cette formule et je suis le seul candidat qui propose c’est formule c’est vérité réparation réconciliation donc quand les gens seront invités à venir dire la vérité je leurs dirais vous dites toutes la vérité parce que y a un   organisme indépendant d’enquête qui est mis en place si on découvre que vous avez dit toute la vérité vous serais pardonner, si vous n’avez pas dit toute la vérité , automatiquement vous irez en prison.

 

C’est quoi la vérité alors comment établir la vérité des faits en ce moment ?

La vérité c’est déjà ce que la personne va dire et peut être ce que l’équipe d’enquête va découvrir quand on fait les croisements on saura ce qui est vrai et en ce moment on valide. Lorsque quelqu’un a dit la vérité et on a pu identifier les familles ou les personnes qui ont subi du tort de la part de ses actes on propose une réparation républicaine.

Est-ce que ce que vous proposez na pas déjà été fait sous Blaise Compaoré, y a des familles qui avaient été dédommagé, vous allez reprendre tous ces aspects ?

Non, sous Blaise Compaoré la formule n’était pas inclusive  vous savez qu’il y a des famille qui avait refusée de s’y associe et en fait c’est l’erreur qu’il faut plus qu’on commette puisque si vous prenez quelqu’un de l’ancienne génération il a deux choix pour faire la réconciliation, soit il va dire que tel personne est mon ennemies je ne veux pas l’avoir dans les formules de réconciliations alors on fait une réconciliation sans une partie des gens et vous savez très bien que si une personne fait partie d’un problème que vous aimez cette personne que vous ne l’aimez pas si vous n’associe pas cette personne a la résolution de ce problème vous n’aurez pas règle le problème et c’est l’erreur que Blaise avait commise, les familles de Sankara, Norbert Zongo avaient refuses mais on a cas même fait la journée du pardon et on célébrait la journée du pardon mais depuis que Blaise est parti qui a célèbre la journée du pardon mais cela veut dire que le pardon n’était pas sincère.

 

Dans l’esprit que vous développez la famille de Sankara va accepter ?

La famille va accepter parce que avec la famille de Sankara je n’ai aucun problème de principe et je s’aurais comment présenter la situation a la famille de Sankara pour qu’elle contribue à la refondation du Burkina Faso et je pense que c’est une famille tout à fait responsable que je connais très bien j’ai des liens très serre avec certains membres de la famille donc je saurais comment présenter le dossier. Comme je suis un acteur neutre les acteurs vont adhérer mais si vous prenez quelqu’un qui est déjà prise dans une situation qui est déjà partial qui est déjà accuse dans cette situation dans un problème, la personne ne peut plus être une solution donc Burkinabè pour qu’on puisse redémarrer notre pays on est obligé de donner le pays de donner la présidence de la république a quelqu’un de la nouvelle génération. Je sollicite la présidence de la république pas parce que je veux le pouvoir en tant que tel mais parce que j’ai la solution imaginons aujourd’hui si je ne suis pas président de la république je ne peux pas appelé Blaise d’abord c’est un grand frère et ensuite s’il veut venir et que rock dit que s’il arrive il va l’arrêté moi je ne peux rien faire donc dans aucun statut je ne peux rendre ce service que président de la république c’est pourquoi je sollicite le suffrage du peuple pour être président de la république et au moins règle ce problème la qui permettra de redémarrer le moteur du Burkina Faso et je vous le dis qu’on le fasse maintenant ou qu’on le fasse après , qu’on le fasse avec moi ou qu’on le fasse avec quelqu’un d’autre c’est la seule solution pour redémarrer le Burkina Faso et dans la configuration de l’élections présidentiel actuel je suis celui qui a le profil idéal pour se faire.

 

Qu’allez-vous faire pour les populations qui sont en campagne ?

Si vous voulez, le programme présidentiel de soleil d’avenir est compose de 15 mesures, le programme est diffuser, il est publiquement accessible 15 mesures. Parfois j’aime présenter les mesures en 3 catégories il y a des mesures de création de richesses, des mesures de sécurisation de la richesse et des mesures redistribution de la richesse par exemple pour les mesures.

La 1ere mesures c’est la mesure de la réconciliation vous avez compris que c’est la première chose que je vais faire quand je suis président de la république et c’est une première offre. La première mesure de création de richesse c’est l’économie de richesse et concrètement qu’est-ce que je fais ? proposition quand je suis président de la république je formerais un gouvernement de 13 ministres ça c’est une proposition qui se trouve dans mon programme si on prend le gouvernement actuelle du président Kaboré il en avait 34 aujourd’hui il en a 32 si je fais 13 ministres ça fait 30 ministre d’économiser vous savez combien coute un ministre de la république d’abord sur le salaire sur papier c’est entre 1.500.000 et 2.000.000 en gros disons-le comme ça j’économise ca 20 fois mais vous savez très bien que les ministres actuels de rock quasiment aucun ne touche 2.000 000  parce que la presse elle-même a publié .

 

Aucun ?

La presse a publié le salaire des ministres, y a des ministres qui sont allées voir le président essayer de voir qu’est-ce qu’on peut on lui ai ajouté on ajoute des millions au salaire des ministres y a des ministres qui touche 5.000.000, 7.000.000, 3.000.000 la presse a éclaté sa j’ai lu à la presse. Je suis un homme qui se veut intègre tous les éléments d’analyse que je vais exposer en publique sont des éléments qui sont vérifiable  en publique. Si mes services de renseignement mont permis de découvrir une vérité je ne dirais même pas ça ici parce que je ne peux pas la prouver je veux faire l’analyse avec des éléments objectif vérifiable par tout le monde. Et vous savez également que le journal le reporter a fait une enquête sur le carburant d’un ministère et il a pris en exemple le ministère de la fonction publique et il a fait sa a la Une j’ai lu le journal 169.000.000 par an voyez autant d’économie que je vais faire.

 

Pour vous ça sera combien par an ?

J’économise déjà sur ce qui est fait donc je vous explique des poches d’économie et c’est des grands poches d’économies quand j’ai  économisé cet argent je vais injecte cet argent dans le riz, dans le savon, dans l’eau, l’électricité le carburant et le pain en fait tout ce que tout ce que les burkinabés utilisent pour vivre tous les jours ça va faire baisser le prix de la vie et en réalité il faut que je sois sincère avec vous je me suis inspiré de Lamizana. Lamizana quand il est arrivé au pouvoir le dernier gouvernement de Maurice Yaméogo c’était une quarantaine de ministres il a mis dans la constitutions de la 2e république qu’on va faire un gouvernement a 15 ministres vous voyez 15 ministres et 13 ministres ca déjà été fait simplement 13 ministre aujourd’hui sa un sens parce que je vais faire 13 ministres en raison d’un ministre par région et donc quand il a fait les 15 ministre il a économisé une trentaine de ministres et il a injecte cet argent dans les produits de première nécessité en sorte que quand je voulais m’engagé politiquement j’ai demandé à nos anciens quel est pour vous le meilleur président depuis la haute volta ils m’ont dit c’est Lamizana je dis mais pourquoi il dit au moins sous lui il n’était pas parfait mais au moins sous lui on vivait moins chère je dis ok je vais faire mieux que lui.

Voilà cette mesure qui me permet de …………………………

 

Ça c’était une autre époque

Non mais c’est une mesure qui a démontré son efficacité et ce qui a réussi dans notre histoire politique il n’y a pas de raison de lâcher.

 

Ca concerne les burkinabè de façon globale mais de façon spécifique pour ceux des campagnes qui sont en majorité agriculteur, éleveur, ils ont d’autres réalités qu’est-ce que vous avez à proposer ?

Comme j’expliquais les mesures de création des richesses quand j’ai les mesures de création de richesse, je peux vous expliquez comment on sécurise la richesse et comment on distribue la richesse mais par exemple. Vous avez retenu la mesure que je ferais un gouvernement a 13 ministres ça c’est une mesures, une autre mesure par rapport au personne en campagne notamment dans le secteur de la paysannerie j’ai prévu dans le programme que je suis président de la république je ferais un champ d’état par province donc 45 champs d’état pour nourrir le peuple, chaque province on aura un champ et dans le champ de chaque province on produira ce que la province produit de mieux par rapport aux autres en termes de nourriture , des champ d’état.

 

De combien d’hectares comme ça ?

J’explique en fait dans chaque province on choisira la denrée à produire et la province aura pour terme de référence de produire cette denrée à hauteur de ce qui est nécessaire pour satisfaire l’autosuffisance alimentaire des burkinabè dans cette denrée et alors l’espace nécessaire pour produire cette quantité sera déterminé en fonction et le ministère de l’agriculture est tout à fait compétant pour déterminer cela  donc vous voyez chaque province un champ d’état on atteint l’autosuffisance alimentaire. Parce que pour moi nourrir le peuple, éliminer la faim , atteindre l’autosuffisance alimentaire c’est une des première mission de l’état et je suis un fils de paysans je sais de quoi je parle et j’ai fais ma thèse de doctorat sur le droit à l’alimentation et la sécurité alimentaire en Afrique parce que je pense que l’alimentation c’est une des première mission qu’un état doit exécuté et je suis le meilleur profil puisse que j’ai déjà  hautement réfléchis sur cette question en thèse de doctorat je suis le meilleur profil pour réaliser l’autosuffisance alimentaire au Burkina Faso.

 

Donc l’état va travailler pour nourrir les paysans ?

L’état va avoir 45 champs pas pour nourrir les paysans mais pour nourrir le peuple ça veut dire que la production nationale va être calibrée en sorte à ce que le nombre, la quantité de la nourriture disponible suffisent à nourrir les burkinabés sur les denrées alimentaire de base.

 

Qui va travailler dans ces champs ?

Evidement comme c’est des champs publique on peut avoir des contractuels des temporaires mais j’ai prévu également de mettre en contribution les détenus, les prisonniers au lieu qu’ils restent à longueur de journée  et être nourri par la république sans rien faire on peut faire en sortes qu’ils aillent contribuer à cultive ces champs de la république avec un mécanisme de sécurisation voilà ce que je vais faire pour ce pays en tout cas moi président de la république le Burkina Faso sortira de l’insécurité alimentaire. Regarder les chiffres de l’insécurité alimentaire quasiment 30% de notre populations vit en deca du seuil de la sécurité alimentaire, les gens ont faim, je vais règle ca et ce que je veux faire pour règle ça a été déjà fait vous savez que sous Sankara y avais ce type de programme et donc ça été abandonné et la seule fois ou le Burkina Faso a atteint l’autosuffisance alimentaire c’était sous Sankara  les 4 années je vais refaire ça.

 

Que comptez-vous faire pour les jeunes ?

Pour les jeunes, j’ai prévu dans mon programme donc 4e mesures que j’annonce c’est la mesures de création d’emploi je peux vous la résume en disant 10.000 emplois par an .comment je fais ça ?

J’ai prévu que quand je suis président de la république je vais avoir 2 milliards par an, vous savez que 2 milliards du point de vue de l’état ce n’est pas beaucoup, 2 milliard par ans et dans ces 2 milliards par an je donnerais 1 millions a tous burkinabè, hommes, femmes, jeune qui peut me proposer une activité dans laquelle  il peut employer 5 personnes, une activité créer un restaurant, créer un coin de vente de poulets, un endroit de fabrication de savon etc.

 

N’est-ce pas des projets qui existent déjà avec le gouvernement ?

Oui mais attendez je vous explique, un million a une personne qui me propose une activité comme j’ai cite en exemple qui peut employer 5 personnes, sur les 2 milliards je peux donner 1 million a combien de personnes ? 2000 personnes ! Chacune de ces 2000 personnes engageant 5 personnes ça fait 10 000 emplois par an après mes 5 ans c’est 50 000 emplois dans les 5 ans. 50 000 emplois qui ne sont même pas connecté aux budgets de l’Etat.

 

Comment évaluer un projet ? Quelqu’un qui dit qu’il veut vendre du poulet comment on peut l’évaluer pour financer ?

Vous savez je suis juriste et pas des moindre au moins dans ce pays c’est objectif, je saurais les mécanisme juridique pour sécuriser cet investissement parce que les 1 million que je donne c’est pas 1 million de prêt, c’est 1 million de don, la république vous donne ça parce que vous avez pu trouver une activités qui peut employer 5 burkinabés, qui peut leurs donner un salaire , au moins le salaire minimum c’est pas pour que les gens soit riche c’est pour que les gens soit occupé et qu’il ait  un minimum vital voilà ce que je veux faire. Donc l’investissement sera sécurisé par des mécanismes juridique que je maitrise et je ne crois pas qu’un burkinabè puisse me nier au moins la valeur de maitriser le droit burkinabè donc ce sont des choses qui vont se faire et vous voyez lorsqu’on a fait ça on a réglé une bonne part du chômage. 50 000 emplois par mandat et 10 000 emplois par an quand on vous dit ça sans explique vous pouvez penser des choses mais explique de cette façon c’est avec seulement 2 milliard.

 

50 000 emplois comparement aux nombre de jeunes c’est un peu comme du sel dans l’eau de mer ?!

Mais c’est déjà un progrès moi je suis un homme qui se veut intègre, honnête et pragmatique et je crois qu’une de mes forces c’est la sincérité et la crédibilité. Je veux être président de la république pas pour que le Burkina Faso soit un paradis sous moi mais pour que le Burkina Faso avance sous moi et après moi le Burkina Faso doit continuer à avancer parce que y a d’autres génération d’autres frère qui vont prendre le relais après ma présidence ; je ne suis pas venue pour règle tous les problèmes des burkinabè mais  les problèmes que je vais régler sont des problèmes essentiels et j’ai des solutions pragmatiques que j’expose. Si quelqu’un pense que ça ce n’est pas possible qu’il me contredise.

 

Qu’est-ce que vous avez prévu dans le secteur de l’éducation ?

Dans le secteur de l’éducation, la mesure qui est prévue c’est la mesure de la bourse générale dans le système éducatif. Quand je suis président de la république je donnerais la bourse à tous les élève et étudiants Burkinabès du CP1 jusqu’au Doctorat. Comment je fais ça ? la bourse pour moi c’est 1000 FCFA par enfant de CP1 pendant chaque mois pendant 10 mois quand l’enfant arrive à travailler qu’il va au CP2 ça devient 2000fr par mois pendant 10 mois et ainsi de suite j’ajoute 1000fr jusqu’en terminale donc par exemple l’enfant de 6e c’est 7000fr, l’enfant de 3e c’est 10 000 Fr par mois pendant 10 mois et l’élève de terminale c’est 13000fr par mois pendant 10 mois lorsque j’arrive à l’université je commence à 20 000f et j’ajoute 5000f par niveau de passage de l’étudiant et donc quand j’ai mis ce mécanisme en place je connais exactement aujourd’hui le nombre d’élèves au CP1 dans tous le Burkina Faso, le nombre d’étudiant en première année dans tout le Burkina Faso pourquoi ce ne sont pas mes service de renseignement personnelle, les chiffres sont officiel publie par le ministère j’ai recouper ces chiffres et j’ai applique, les calculs je tombe sur en gros 100 milliards par ans pour gérer ça.

Les 100 milliards quand je fais ce système il y aura pas un enfant burkinabè qui aura l’âge d’aller à l’école et que les parents ne vont pas amener à l’école parce que en générale la plupart du temps le problème c’est l’argent.

Il faut que l’école soit gratuite d’abord Les 1000f ne vont pas résoudre problèmes liées au frais de scolarités, les frais de fourniture. 

Ça devient une mesure de soutient et quelque une situation sans 1000f et une situation avec 1000f ça change la donne ça c’est un et deuxièmement il y aura pas un enfant burkinabè qui va devoir quitter l’école pour aller garder les bœufs ou aller au champs, ou abandonne carrément l’école faute de moyens pour payer parce que vous savez très bien que ça arrive fréquemment, parfois vous avez le BEPC les parent disent toi tu as déjà un diplôme les petit frère sont derrière on peut pas payer tout le monde il faut que tu sortes ça s’arrivera pas à un enfant de pauvre .

A un enfant burkinabè qui rentre à l’école et il est pauvre, il peut aller jusqu’à la ou ses l’ambition et son intelligence l’amène sans discrimination donc ça peut changer le visage de la société. Et quand je fais ça ce qui est important c’est qu’il y a même pas une famille burkinabè ou un seul burkinabè qui ne va pas bénéficier de ça parce que la bourse c’est hommes comme femmes prive comme publique tout le monde bénéficie de ça. Quand j’ai fait ça imaginez une famille burkinabè qui a 3 enfants à l’école, CP1, 6 e, terminale. CP1 1000f par mois, 6e 7000f par mois ça fait 8000f et terminale 13000 par mois ça fait 21000 par mois imaginez une famille de burkinabè qui a 21 000f  par mois qui viens de l’école des enfants d’abord tout le monde sera intéresse que l’enfant aille à l’école parce que ça rapporte quelques choses ça aide tout le monde sera intéressé que l’enfant travaille à l’école parce que plus il avance plus il gagne quelques choses donc l’enfant reste à l’école et tout le monde aura égard a ses enfant a leurs sécurité et tout le monde bénéficié de ça. Et vous savez très bien qu’au-delà de l’éducation une tel somme 21000 par mois dans une famille Burkina , vous savez que cette somme peut être utilise une partie pour l’éducation une partie pour l’eau, le logement, l’alimentation, pour la sante au moins les paracétamol de 200f etc. ca manquera pas en famille ça permet de règle des problèmes transversales en réalité je veux faire ça, profiter du système éducatif pour créer des  filet de sécurité sociale aucun burkinabè ne devrais descendre en bas d’un certain seuil de pauvreté parce que je me suis inspire d’un auteur Bost qui disait que la meilleur façon de redistribuer les richesses d’un état c’est d’investir dans l’éducation et Lincoln la dit si vous pensez que l’éducation est chère essayons l’ignorance et je ne veux pas essayer l’ignorance. Donc cette mesure la d’après mes services financiers ,100 milliard même si on reprenait les calculs et qu’on s’était trompe et que ça vaut 200 milliards, je mets  ca dedans parce que si on me dit dépense 200 milliards avec certitude que tous burkinabè mangent dedans ça change concrètement la vie des burkinabè.

 

Est-ce que la scolarité sera gratuite ?

Non, ça reste à l’état actuel!

 

Est-ce qu’il n’aurait pas fallu faire que l’école soit gratuite ?

Non parce que si je fais ça devient discriminatoire, parce que je peux pas décide que l’école soit gratuite dans les instituts privée.

 

Commencez par le publique au moins ???

Mais c’est discriminatoire

 

Peut-être parce que vous avez une université vous ne voulez pas perdre de l’argent ?

Non au-delà et avant et après que j’ai une université y a des instituts prives primaire, secondaire et universitaire si je fais sa y a des gens qui paierons dans les universités prive et en publique on ne paiera pas ça fait discriminatoire.

 

Mais l’état peut payer pour les étudiants ? L’Etat donne des bourses au plus méritant

Je n’ai pas prévu ça, mais les bourses vous savez a combien de personne on donne ici je parle de tout le monde donc je préfère prendre des mesures qui atteignent tout le monde et qui ne sont pas discriminatoire et je préfère prendre des mesures dont les dépend ont été maitrisé et calcule par mes services donc ce que vous dites je n’ai pas prévu sa et je ne peux pas annoncer ça.

 

Qu’est ce vous avez prévu pour le secteur de la sante ?

Dans la sante j’ai prévu une mesure qui est la construction d’un hôpital national populaire, l’hôpital j’ai prévu que ça soit au moins comme celui de Tengandogo au moins plus 3 ailes supplémentaire, l’aile traditionnel, l’aile spirituel et l’aile VIP. Dans l’aile traditionnel on soigne les gens avec nos pratique traditionnelle, coutumière avec lequel nos parents soignent au village, celui qui sait soigner avec tel racine tel feuille, il vient se faire enregistre a l’hôpital et puis les pauvres etc. tout le monde peut avoir accès a cela. Je vais institutionnaliser cela, vous n’avez pas vu que pendant le Covid le moogho Naba on réunit un certain nombre de chef traditionnel de connaisseur et guérisseur qui ont développé un médicament contre le Covid et puis bon moi en tout cas on m’a envoyé cela et j’ai utilisé parce que je crois aux vertus de nos coutumes et traditions ca je vais valoriser.

L’aile spirituel je suis un croyant, je pense que Dieu guéri, la foi guéri donc je mettrais dans ce aile les représentant de nos 3 religions reconnu officiellement : l’islam, christianisme et animisme qui vont prier pour les malades qui le souhaites et l’aile VIP c’est la prise en charge des personnalité de haut niveau et des malades des maladies complexe a haute dépenses . Une aile très performant qui permet de gérer et alors zéro évacuation sanitaire, je supprime les évacuations sanitaire publique l’Etat ne dépense plus pour envoyer quelqu’un a l’hôpital a l’extérieur parce qu’on aura développé sa.

 

Même si on n’a pas l’expertise ?

L’aile ne s’appelle pas VIP pour rien, je vais injecte tous ce qu’il faut pour avoir la performance médicale au moins égale a ce qu’on pense que en générale on va en Turquie etc.

 

Combien vous prévu pour ça ?

100  milliards mais je n’ai pas dit en 1 an pour cet hôpital.

Vous avez beaucoup insiste sur le fait que vous êtes jeune et neutre est-ce que vous ne pensez pas que vous êtes un poussin politique ?

Je ne sais pas ce que vous appelé poussin politique mais je sais simplement que je n’ai pas fait partie des parti politique avant c’est mon premier engagement politique c’est ma première candidature en politique et j’ai expliqué pourquoi je ne suis pas candidat aux élections municipale pourquoi, parce que si je suis conseiller municipale je ne peux pas régler le problème que je veux régler notamment la réconciliation j’ai besoins d’avoir le pouvoir présidentiel pour le faire, j’ai expliqué ma candidature à l’élections présidentielle par ça c’est dans ce statut là que un nouveau peut réussir que ça soit moi ou pas. Vous me nommez comme ministre en fait la réconciliation je ne peux pas la mener parce que en tant que ministre je ne peux pas appeler Blaise de venir et puis le sécurisé ce n’est pas possible donc objectivement il faut que je sois président pour pouvoir le faire deuxièmement j’ai créé un nouveau parti politique mais le soleil d’avenir a un an et demi d’existence mais regarder le rap, ses résultat de ce parti. Ce parti est implanté dans  toute les régions du Burkina Faso, dans les 45 provinces dans tous les pays à l’internationale ou il y a de la diaspora qui peut voter le soleil d’avenir est représenté les listes électorales sont sortie et ont été publié vous avez vu combien de province nous avons couvert et combien de parti peuvent se targue d’être devant nous dans ce domaine, le résultat est concret même si on reconnaitre ne pas être les meilleur dans ce domaine. Mais un parti neuf qui fait sa vous devez savoir que il y a de la performance et y a du travail en bas parce que ce parti le soleil d’avenir il est conçu il y a 7 ans en idée il a commencé à travailler à avoir des représentant il y 4 ans depuis 2016 mais il n’a été officialiser que y a un et j’ai finis d’avoir au moins 100 personnes qui veulent adhérer qui veulent être membre fondateur du soleil d’avenir dans chacune des 45 provinces 100 personnes par province j’ai fini par avoir ca avant d’officialiser le parti. Et c’est avec ces 100 personnes par provinces qu’on a créé le parti. Aujourd’hui le soleil d’avenir est le parti qui a en terme de membre fondateur c’est le plus grand parti politique du Burkina Faso y a aucun parti politique au Burkina qui a été créer avec autant de membre fondateurs c’est officiel, les chiffres sont là.

Dans mon esprit d’équité de justice quand vous prenez les mesures que j’ai développées tous ceux qui sont à l’école, en formation sont servi. Tous ceux qui ont fini leurs formation qui sont à l’école, au chômage  ou qui n’ont même pas fais l’école sont servi, les fonctionnaires sont servi et il reste les vieux. Pour les vieux j’ai prévu 150 millions par an vous voyez quand termes d’Etat c’est dérisoire et je vais donner 30 000 Fr par mois aux 5000 personnes les plus âgés du Burkina Faso ça fait 150 millions par an. les 5000 personnes âgés je leurs donne à vie 30 000fr par mois donc ça veut dire qu’il aura des dossier au niveau des mairies tous ceux qui ont tel âge peut être 55 ans 60 ans d’amener vos dossiers les mairies récoltes les dossier on centralise et on classe par âge et on coupe au 5000e et ceux-là ils ont 30 000 f par mois jusqu’à vie et quand quelqu’un décède on recrute une autre derrière et quand vous prenez ces mesures y aucune catégorie des Burkinabès qui va pas recevoir quelques choses.

 

Que répondez a ceux qui disent que les plus diplômes sont pas les meilleurs hommes politique ??

D’abord Admettons que je fais partis des plus diplôme peut être le plus diplôme parce que moi j’ai le dernier grade dans mon domaine ca sa envoie un message. Le type il est travailleur, il est sérieux et il a fait l’école ce n’est pas ce qui fait la politique mais c’est un reflet il est travailleur il est sérieux personnes ne peut contester ca du Pr Soma.

Deuxièmement ce que je dis là vous savez très bien que ce n’est pas les paroles de quelqu’un dans un bureau, je suis descendu dans les profondeurs en période pré-campagne pour parler avec les gens, je connais le terrain burkinabè ce que je dis là ce sont les paroles de quelqu’un qui connait le terrain je suis un fils de paysan et j’ai traverse les couches burkinabè de la couche inferieur a la couche moyenne, la couche supérieur. J’ai été paysan j’ai cultive a la main avec la houe a Banfora jusqu’à 20 ans. Je suis venue j’étais boursier a l’université on m’a évincé un peu je suis partis me forme à Genève je suis revenu fonctionnaire aujourd’hui je suis professeur titulaire je suis consultant j’ai ce qu’il faut je pense que je ne peux pas dire le mauvais nom de Dieu en matière de réussite.

 

Une chose est de réussir intellectuellement mais la réussite politique vous êtes apprenti dedans 

Je ne suis pas apprenti de la réussite politique, la politique je la connais d’abord en papier mais aussi en pratique parce que je conseilles des acteurs politique extérieur y compris des chefs d’Etat mais je concède que en politique au Burkina Faso c’est mon premier engagement politique et parce que la aussi j’avais anticiper sur le fait que au Burkina Faso a un moment donne il faudra quelqu’un de neuf pour récupérer le pays et ce moment-là c’est maintenant .il faut qu’on donne le pays a quelqu’un de nouveau qui peut travailler avec tout le monde parce que comme je l’ai dis-je prend le pouvoir j’appelle Blaise, Rock etc. parce que avec aucun leaders politique je n’ai aucun problème donc je suis capable de travailler avec tout le monde que ça soit moi président ou eux mais si c’est eux la réconciliations on peut pas la réussir c’est objectif donc vaut mieux que je sois président que je puisse travailler avec eux que je termine la réconciliations.

Que pensez-vous d’autres candidats ?

Claude Aime Tassambedo : je ne l’ai pas connu avant donc honnêtement j’ai aucune opinion sur lui. Je le connaissais pas avant qu’il est déposé son dossier et qu’il ait déclaré que celui qui n’a pas 25 millions c’est un plaisantin. Je pense qu’il aurait du être un peu plus prudent, 25 millions au Burkina Faso quand vous avez ca rendez simplement grâce  à Dieu ne dites pas que les gens qui n’ont pas sa alors qu’ils veulent président ce n’est pas sérieux. Moi je les ai la preuve je les payer mais j’ai dis il faut faire attention il faut réfléchir la dessus pour pouvoir est ce que on doit maintenir cette règle et est ce qu’il faut la maintenir à ce niveau parce 25 millions pour un burkinabè normal etc. c’est très complique. Mais je le félicite et le remercie de penser que quelqu’un qui veut être chef d’Etat doit inspirer du sérieux.

Yeli Monique Kam

C’est la seule femme candidate moi je l’encourage, c’est une esclave simplement, c’est une affaire comme ça dans la parente a plaisanterie c’est mon esclave donc elle, elle sera tout à fait d’accord que je sois président c’est-à-dire reste maitre.

 

Rock Kabore

Il a été brillant rendu beaucoup de service à la nation, il a eu le mérite de réussir en politique mais je dis que le temps est terminé ce n’est pas une question de sa personne c’est une question de son profil générationnel qui n’est plus adapte pour gouverne le pays.

 

Eddie Komboigo

Il a été un vacataire qui enseignait la comptabilité a la faculté de droit donc j’ai suivi le cours de comptabilité avec lui. Il était expert extérieur au personnel et donc on a de très bonnes relations. Dire homme neuf dans une coquilles ancienne c’est ça le problème parce que il est homme neuf ça aurait pu mais c’est la coquille CDP qui ne peut pas conduire en tant que tel un certain nombre de dossiers notamment le dossier de réconciliation.

 

Gilbert Ouédraogo

Homme très sympathique avec lequel j’ai de très bonne relations comme d’ailleurs avec beaucoup de monde et je suis simplement peiné par le passif qu’il est amené a assume dans le cadre de l’insurrection je suis peiné. Parce que quand j’attends les commentaires par rapport à lui par rapport à l’insurrection, les positions qu’il a dû prendre pour soutenir tel ou tel chose je prie Dieu qu’on me donne la possibilité de faire en sorte que le peuple pardonne parce que je sais que c’est quelqu’un qui a beaucoup de valeur, il est très humain et c’est peut être bien si on le lui reproche pas sa toute la vie.

Laisser un commentaire