🔴 « Vous devez relever le défi », Président du Conseil constitutionnel au Capitaine IB

0
1035

Retour sur l’adresse du Président par intérim du Conseil constitutionnel au Capitaine IB lors de la prestation de serment de ce dernier. Dans un langage franc et des mots bien choisis, le Président par intérim du Conseil constitutionnel, Bouraïma Cissé, s’est adressé au Président de la Transition Ibrahim Traoré, qui doit à tout prix selon lui, sortir le pays du gouffre dans lequel il est enfoncé.

« Monsieur le président, c’est à vous qu’il appartient dès à présent d’œuvrer à sortir le Burkina Faso des situations à la base de cette instabilité au sommet de l’État depuis une décennie », a déclaré le sage du conseil constitutionnel.

« Permettez-moi, avec un regard de civil, d’insister sur cette libération du pays car une partie de notre territoire est sous emprise terroriste », a dit le Président par intérim du Conseil constitutionnel et de poursuivre: « Je n’en dirai pas plus à vous qui connaissez bien le terrain de la lutte contre le terrorisme ». « Dans tous les cas, c’est la situation sécuritaire qui a conduit à l’avènement du MPSR et encore au recadrage que vous venez d’opérer en son sein », affirme-t-il.

Le Capitaine IB à une obligation de résultats selon Bouraïma Cissé. « Vous qui êtes venus pour redresser la barre, sachez que vous avez quasiment une obligation de résultat car, pour paraphraser, le président Thomas Sankara, un de vos devanciers à la tête de l’État : Celui qui n’a pas mieux fait que ses prédécesseurs n’a rien fait », a indiqué le Président par intérim. « Vous devez relever le défi », a-t-il ajouté.

« Vous avez pris sur vos épaules de très lourdes charges. Il ne suffit pas de prendre le pouvoir. Encore faut-il savoir pouvoir l’assumer pleinement et bien au service du peuple burkinabè qui n’a que trop souffert », explique Bouraïma Cissé au Capitaine. « Faites en sorte que le peuple vous soit reconnaissant comme à un digne fils au terme de la transition. Par la force des choses, vous devenez pratiquement le recours ultime », a-t-il précisé.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire