🔮 ALERTE – Terrorisme – « Le Burkina peut se plier, mais ne cĂšdera jamais ». (Premier ministre)

Le Premier ministre Albert OuĂ©draogo a dĂ©clarĂ©, jeudi, Ă  Ouagadougou que le pays restera debout pour faire face au terrorisme. « Le Burkina Faso est comme le roseau quelle que soit la vitesse du vent, il peut se plier mais ne cĂšdera jamais », a affirmĂ© le Premier ministre au Prix Excellence de l’Education (PEXEN). « Nous refusons le diktat des forces obscurantistes », a-t-il ajoutĂ©.

Le Premier ministre a reconnu que jamais dans l’histoire, [le] pays n’a Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  l’exacerbation d’une telle crise sĂ©curitaire et que « malgrĂ© ces difficultĂ©s, l’école a rĂ©sistĂ© et a pu ĂȘtre conduite Ă  son terme avec l’organisation rĂ©ussie des examens scolaires dont les rĂ©sultats nous permettent de tenir la prĂ©sente journĂ©e ».

« Cependant, l’arbre ne doit pas cacher la forĂȘt et des efforts restent Ă  faire », indique-t-il. « MĂȘme si nous sommes confrontĂ©s Ă  une crise sĂ©curitaire qui plonge beaucoup de nos compatriotes dans le dĂ©sarroi, bouleverse les habitudes du vĂ©cu quotidien d’un certain nombre de populations de notre pays, l’heure n’est pas de baisser les bras mais de se serrer les coudes pour lutter ensemble et sortir victorieux de cette bataille », a soulignĂ© le Premier ministre estimant que l’école qui est le lieu d’éducation des « futures gĂ©nĂ©rations », l’avenir [du] pays, doit pouvoir « rĂ©sister, surmonter toutes ces difficultĂ©s et continuer Ă  assurer l’éducation qu’il faut Ă  ces gĂ©nĂ©rations quelle que soit la situation qui se prĂ©sentera ».

« De ce fait, elle doit ĂȘtre rĂ©sistante et doit permanemment rĂ©sister », indique le Premier ministre OuĂ©draogo.

« J’ai une pensĂ©e forte pour toutes celles et tous ceux qui, malgrĂ© les adversitĂ©s ont abandonnĂ© leurs familles et leurs proches, se battent chaque jour pour offrir Ă  notre peuple la sĂ©curitĂ©, la paix et offrir la lumiĂšre Ă  nos enfants, leviers indispensables du dĂ©veloppement », dĂ©clare le chef du gouvernement citant les Forces de DĂ©fense et de SĂ©curitĂ© et les Volontaires pour la DĂ©fense de la Patrie, les enseignants…

« Je ne saurai Ă©galement passer sous silence les nombreux Ă©lĂšves qui n’ont pas pu prendre part Ă  cette session des examens scolaires », a dĂ©plorĂ© Albert OuĂ©draogo. « Qu’ils reçoivent mes encouragements », a-t-il terminĂ©.

Lamine Traoré

Article prĂ©cĂ©dent🔮 ALERTE Cedeao – Vers la création d’une « force anti-putsch »?
Article suivantRevue de presse du 28 juillet 2022
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire