Burkina Invité de la rédaction : « l’Europe ne peut plus continuer à financer le cinéma africain » (Ismaël Tall réalisateur burkinabè)

« Vu la diversité des différents types de productions que nous voyons sur le continent ces derniers temps, je me suis dit qu’il y a quand même une diversité. Quand on parle de diversité on est obligé de le voir au pluriel.

Quand on part au Nigeria qui a su se faire un univers cinématographique. Le Sénégal qui arrive aussi à se détacher avec une connotation linguistique qui s’impose sur le plan national c’est quelque chose.

Déjà quand on parle de défit il faut voir comment est-ce que nous africain on peut auto financer nos productions sur le plan africain.

 

Côtoyer ou chercher à avoir l’accompagnement de l’extérieur amène souvent à changer les directives de l’auteur. L’Europe ne peut plus continuer à financer le cinéma africain » s’est justifié le réalisateur burkinabè Ismaël Tall. Il est l’invité de la rédaction et répond aux questions de Abdoul-Fhatave Tiemtoré

A écouter l’intégralité ici:

Laisser un commentaire