Burkina: Pascal Zaïda relaxé « je suis libre mais je reste à la disposition de la justice »

Pascal Zaïda, président de la coordination des organisations de la société civile pour la patrie (COP) qui a été interpellé vendredi dernier a été relaxé mardi après une longue audition de plusieurs heures au palais de justice de Ouagadougou ».

« La procédure n’est pas terminée. Ce que j’ai compris, c’est que je suis libre, mais je reste à la disposition de la justice », a affirmé Pascal Zaïda au téléphone à Oméga.

Pascal Zaïda avait été interpellé suite à ses propos jugés sensibles et déstabilisants tenus au cours d’une conférence de presse.

Le militant de la société civile dit qu’il est accusé de tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat, incitation à la rébellion et déclarations subversives.

A ce jour l’autorité policière et judiciaire n’a pas communiqué sur cette interpellation.

Laisser un commentaire