Burkina: Bobo-Dioulasso: “Un des prisonniers voulait s’évader mais ça a été vite maîtrisé” (responsables MACB)

0
93

La quiétude des riverains de la maison d’arrêt et de correction du secteur 5 de Bobo Dioulasso a été perturbée lundi nuit aux environs de 21h par des coups de feu au sein de la prison. Très vite la panique s’est installée.
“Ça vaut plus de 6 à 7 tirs qu’on a entendus. Ça nous a fait peur car on suivait la télé. On a été obligés de faire face à la prison pour surveiller car on ne savait pas ce qui s’y passait” confie un riverain.
Le calme était revenu aux environs de 22h. Les responsables de la prison, rencontrés à l’entrée, ont rassuré que “la situation est sous contrôle”. “Un des prisonniers voulait s’évader mais ça a été vite maîtrisé”, nous a précisé l’un d’entre eux sans plus de détails sur le mode opératoire et l’état de santé du candidat à l’évasion.
La prison civile situé dans un quartier éponyme non loin du centre-ville de Bobo Dioulasso comptait officiellement 746 détenus en 2017 pour une capacité d’accueil de 180 selon le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP).

Boureima Badini, Bobo-Dioulasso

Laisser un commentaire