🔮ALERTE – Sous pression, le ministre du Commerce Nagalo renonce

0
1352

NommĂ© le 25 octobre, Donatien Nagalo n’occupera pas le poste de Ministre du dĂ©veloppement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des petites et moyennes entreprises. Face Ă  la vague de contestations des acteurs du milieu, l’ancien responsable du SYNACOMB, l’un des plus grands syndicats de commerçants dont il assurait la gestion a dĂ©cidĂ© mardi de dĂ©cliner l’appel du Premier Ministre Appolinaire Kyelem.

Dans sa dĂ©claration lue devant une vingtaine de journalistes, Donatien Nagalo justifie ce jet d’éponge par « les contestations » qui ont Ă©clatĂ© depuis sa nomination. En effet, plusieurs regroupements de commerçants accusent l’homme « d’escroquerie aggravĂ©e ». Le Bureau rĂ©gional de l’économie informelle du centre avait mĂȘme manifestĂ© deux jours aprĂšs sa nomination devant le MinistĂšre du Commerce, obligeant le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du gouvernement Ă  reporter son installation.

Mais il n’y a pas eu que des dĂ©tracteurs. D’autres organisations avaient Ă  travers des confĂ©rences de presse, apportĂ© leur soutien Ă  Donatien Nagalo, traitant au passage ses dĂ©tracteurs de commerçants « instrumentalisĂ©s par les forces du mal ».

Le Premier Ministre Appolinaire Kyelem avait lui-mĂȘme annoncĂ© le 30 octobre dans un entretien Ă  la tĂ©lĂ©vision nationale, que Donatien Nagalo et Yacouba DiĂ© nommĂ© au MinistĂšre en charge de l’habitat et Ă©galement contestĂ© seront installĂ©s, estimant qu’il n’avait rien Ă  leur reprocher.

Dans sa dĂ©claration de renonciation Ă  son poste de Ministre en charge du Commerce, Donatien Nagalo a insistĂ© que les accusations portĂ©es contre lui ne sont pas fondĂ©es, mais qu’au regard du conteste national, la meilleure façon de servir le Burkina est « de renoncer » Ă  sa fonction pour permettre aux autoritĂ©s de travailler dans un climat apaisĂ©.

Sous la transition de 2015, le personnel du ministÚre des Infrastructures, du désenclavement et des transports avait exigé et obtenu la démission de Moumouni Guiguemdé, trempé «dans des affaires de corruption».

Bernabé Kabré

Laisser un commentaire