🔮 [INVITE] : « C’est avec le dĂ©placement massif des populations Ă  Kaya (
) que nous avons constatĂ© les abandons d’enfant », BabakĂ© Yancoura, responsable de la brigade des mƓurs, des mineurs et des stupĂ©fiants de la police de Kaya.

Il existerait un lien de causalitĂ© entre l’insĂ©curitĂ© et les actes d’abandon d’enfants, selon notre invitĂ© le Lieutenant de police, BabakĂ© Yancoura. Il est le chef de la brigade des mƓurs, des mineurs et des stupĂ©fiants de la police de Kaya.

Joint au tĂ©lĂ©phone, BabakĂ© Yancoura nous dit que « c’est avec le dĂ©placement massif des populations Ă  Kaya (
) que nous (services de police) avons constatĂ© les abandons d’enfants », phĂ©nomĂšne qui  prend de l’ampleur dans la citĂ© du Koura Koura. BabakĂ© Yancoura est interrogĂ© par Brigitte Yoda.

Laisser un commentaire