🔴 ALERTE – Des organisations demandent le « ravitaillement urgent et conséquent de Titao et de Sollé ». (Déclaration)

Des organisations de la société civile de la région du Nord ont demandé, jeudi, le « ravitaillement urgent et conséquent de la ville de Titao et de Sollé ». Il y a trois mois ces deux localités n’ont pas été ravitaillées. Selon les organisations, les « familles se rabattent sur des feuilles sauvages pour survivre« , et ce, au péril de leur vie.

« Les convois de ravitaillement qui se faisaient au moins une fois par mois, sont devenus très problématiques, le dernier convoi en direction de Titao remonte au 28 mai 2022« , peut-on lire dans la déclaration. Les organisations indiquent que tout manque à Titao il y a plus d’un mois (vivres, sucre, huile, carburant…), les aides humanitaires héliportées qui y vont ne sont qu’une goutte d’eau dans la mer par rapport à la taille de la population.

« Sollé qui a également été ravitaillé dans la même période est confrontée à la même difficulté« , poursuit la déclaration.

« Face à cette misère effroyable et surtout au manque d’alternative, des familles se rabattent sur des feuilles sauvages pour survivre et là aussi au péril de leur vie. En effet, certaines couches notamment des femmes sont contraintes de braver les interdictions des groupes armés pour se rendre en brousse dans l’espoir d’obtenir ces feuilles devenues le menu quotidien de certains ménages« , expliquent ces organisations de la société civile ajoutant que de juin à août 2022, une centaine de femmes ont été enlevées dans de telles circonstances par les groupes armés.

« Comment peut-on expliquer une telle situation surtout de la part d’un pouvoir dont le projet de société est la sauvegarde de notre peuple et la restauration de l’intégrité du territoire ? Quelle est cette montée en puissance quand l’Etat lui-même ne peut pas convoyer du matériel pharmaceutique et des dons de personnes de bonnes volontés à Titao? Comment comprendre le rôle régalien de l’Etat de securiser les populations et de leur porter assistance quand la part importante de l’organisation des convois (recherche de véhicules de transport et de matériels de dépannage, négociation de prix avec les transporteurs…) est laissée aux ressortissants des localités concernées? Enfin, où se trouve ce rôle régalien quand des citoyens sont obligés de faire recours à des feuilles sauvages pour survivre comme à l’état primitif? », s’interrogent les organisations.

Les organisations du Nord disent prendre l’opinion publique à témoin sur les souffrances de la population de Titao et interpellent les autorités locales et nationales à prendre des dispositions utiles pour : Un ravitaillement urgent et conséquent de la ville de Titao et de Sollé, un ravitaillement régulier et conséquent de Titao ainsi que de toutes les localités en situation d’urgence humanitaire dans le Loroum, une libération totale de l’axe et de toutes les zones occupées pour faciliter le trafic et le retour des populations dans leurs localités.

Les organisations initiatrices de la présente déclaration ont enfin lancé « un appel à toute la population de la ville de Ouahigouya et de la région du Nord en général à se tenir prête pour répondre à tout mot d’ordre que commanderait la situation« .

Lamine Traoré

Laisser un commentaire