Hydrocarbures : La SONABHY accroît ses capacités opérationnelles

Pour répondre à la forte demande en produits pétroliers et sécuriser l’approvisionnement du pays, la Société Nationale Burkinabè d’Hydrocarbures (SONABHY) a lancé un vaste chantier d’extension et de modernisation de son dépôt de stockage situé à Bingo, à 35 km de Ouagadougou.

Le Ministre du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, Abdoulaye Tall et la Ministre de l’Environnement, de l’Energie, de l’Eau et de l’Assainissement, Maminata Traoré/Coulibaly ont effectué le mardi 23 août 2022 une visite conjointe du dépôt de Bingo de la Société Nationale Burkinabè d’Hydrocarbures (SONABHY). L’objectif de cette visite était de constater l’état d’avancement des travaux en cours d’exécution au niveau de ce dépôt.

Les travaux en cours au dépôt de Bingo visent à augmenter les capacités de stockage du dépôt de 40 000m³ à 100 000m³, à doubler le plateau technique, à augmenter les capacités de stockage en gaz butane de 2 700 à 6 700 tonnes et à doubler les capacités de lutte contre l’incendie.

Débutés en octobre 2020 pour une durée d’exécution de 24 mois, ces travaux sont entre autres axés sur l’extension de produits liquides, la construction de dépôt de produits liquides, la construction d’une 2e et 3e sphère de gaz butane, la construction d’infrastructures de renforcement de la sécurité des dépôts et la construction d’un 3e hall d’emplissage de gaz butane. Le taux d’exécution des travaux se situe entre 90 et 95 %, selon la direction du dépôt de Bingo Hyppolite Bassolé. Ces investissements permettront au Burkina de ne pas être directement impacté par les fluctuations qui peuvent avoir lieu sur le marché et de mieux maîtriser les coûts. Le coût des travaux estimé à plus de 32 milliards de FCFA et entièrement financé par la SONABHY.

Le Ministre du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, Abdoulaye Tall a souligné qu’il était important de faire une visite pour toucher du doigt les réalités des chantiers et constater l’état d’avancement des travaux. « C’est tout à fait normal de venir regarder les installations existantes et les projets en cours pour voir ensemble comment utiliser tout cela pour parvenir à une réduction. C’est ce qu’attend le peuple burkinabè », a-t-il indiqué.

Outre ces travaux, la SONABHY entend démarrer de nouveaux chantiers. A ce titre, elle ambitionne de mettre en place un système de réseaux de rapprochement du gaz, des hydrocarbures liquide aux consommateurs de façon à réduire les frais d’approche. Il est donc envisagé la construction des dépôts dans les régions, et ces projets vont démarrer dès septembre, selon le directeur du dépôt de Bingo, Hippolyte Bassolé.

Laisser un commentaire