13 Personnes tuées à Nasséré – Des témoins parlent plutôt de bavure

Dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 juin 2022, 13 personnes ont été tuées sur le site d’orpaillage de Somlamisguima (Nasséré). Une tuerie que des témoignages rapportés par plusieurs médias ont attribué aux individus armés non identifiés qui sévissent dans la zone depuis plusieurs jours.

Mais de nouvelles sources locales parlent plutôt d’une bavure. Les 13 orpailleurs auraient été victimes de frappes aériennes par erreur, lors d’une opération de sécurisation dans cette zone durement éprouvée par la menace terroriste. Le site d’orpaillage a sans doute été pris pour une base terroriste. Les personnes blessées dans cette opération auraient été très vite prises en charge dans les centres de santé à Kongoussi et à Ouagadougou pour les cas plus graves.

Pour l’heure, aucune version officielle de cette affaire n’a été rendue publique ni par l’armée, ni par le gouvernement. Toujours est-il que les habitants de la commune, notamment ceux de Nasséré (chef-lieu de la commune) et de Biliga (village rattaché) ont dû quitter la commune suite aux menaces et aux ultimatums lancés par les terroristes, pour trouver refuge dans des villes moins menacées comme Kongoussi.

En rappel, l’armée burkinabè a décidé de passer à une autre étape de la lutte contre le terrorisme avec la création, lundi, de deux zones d’intérêt militaire dans les régions de l’Est et du Sahel.

                                                                                       Paul-Miki Roamba

Laisser un commentaire