🔮 Terrorisme – L’armĂ©e annonce la crĂ©ation d’une brigade de veille et de dĂ©fense patriotique et deux zones d’intĂ©rĂȘts militaires

Deux dĂ©cisions majeures ont Ă©tĂ© prises au sortir du Conseil supĂ©rieur de la dĂ©fense nationale tenu ce 20 juin sous la prĂ©sidence du Chef de l’Etat Paul-Henri Damiba. Il s’agit notamment de la crĂ©ation d’une brigade de veille et de dĂ©fense patriotique et de deux zones d’intĂ©rĂȘts militaires.

L’information est donnĂ©e par le commandant du commandement des opĂ©rations du thĂ©Ăątre national le Lieutenant-colonel Yves Didier Bamoumi, sur le plateau du journal de 20h de la TĂ©lĂ©vision nationale. Il avait Ă  ses cĂŽtĂ©s le chef d’état-major gĂ©nĂ©ral de la Gendarmerie, le Directeur gĂ©nĂ©ral de la Police nationale et le commandant de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers.
Cette brigade de veille et de dĂ©fense patriotique (BVDP) en gestation, qui sera placĂ©e sous la tutelle du ministĂšre en charge de la dĂ©fense nationale et rattachĂ©e au commandement des opĂ©rations du thĂ©Ăątre national, va regrouper, selon la hiĂ©rarchie militaire, l’ensemble des volontaires pour la dĂ©fense de la patrie.

Elle aura pour mission « la coordination opérationnelle de la défense civile du territoire, la contribution à la recherche du renseignement et la défense de certaines parties du territoire en cas de nécessité », a précisé le lieutenant-colonel Yves Didier Bamoumi.

La deuxiĂšme innovation consiste en la crĂ©ation de deux zones d’intĂ©rĂȘts militaires dans les rĂ©gions de l’Est et du Sahel. « Toute prĂ©sence ou activitĂ©s humaines » sont interdites dans ces zones identifiĂ©es.

Et pour plus d’efficacitĂ© dans les opĂ©rations de lutte contre l’hydre terroriste, deux communiquĂ©s ont Ă©tĂ© portĂ©s Ă  la connaissance de l’opinion par le commandant du commandement des opĂ©rations du thĂ©Ăątre national. Le premier a mis en garde les FDS et les supplĂ©tifs de la sĂ©curitĂ© qui se rendent « coupables de comportements contraires aux idĂ©aux qui sous-tendent la lutte contre l’extrĂ©misme violent ». Le second, lui, a rappelĂ© « l’absolu nĂ©cessitĂ© pour les FDS de dĂ©fendre fermement leurs positions respectives » sur le thĂ©Ăątre des opĂ©rations.

Adams’s Kaled OuĂ©draogo

Article prĂ©cĂ©dent🔮 ALERTE Perkoa – Le 8e et dernier mineur retrouvĂ© mort. (Gouvernement)
Article suivant🔮 Bam – NassĂ©rĂ©, ville fantĂŽme !
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire