Burkina: Son deuxième mandat comme président du Faso aura été de courte durée.

Son deuxième mandat comme président du Faso aura été de courte durée. Roch Kaboré a été poussé à la démission par la junte militaire qui a depuis lors, pris le pouvoir. Pour le commun des burkinabè, ce coup d’État était prévisible. Et ce, au regard de la recrudescence de l’insécurité qui avait considérablement plombé l’atmosphère sociopolitique du Burkina.
Retour sur ces nombreuses situations de crises qui étaient le présage des signes avant-coureurs de la fin avant son mandat du pouvoir Kaboré.

Le récit de Gildas Da

Laisser un commentaire