#Burkina – Insécurité à Mangodara : « les terroristes disent à la population de ne pas se déplacer car leurs cibles, ce sont les FDS et les dozos » (un habitant de Mangodara)

Cartographie du sud ouest du Burkina
Des villages de la commune de Mangodara, dans la Comoé, se vident depuis quelques jours, suite à des menaces terroristes. Joint par Oméga Médias, un habitant de Mangodara a confié que c’est un flux migratoire important de populations qui a commencé dans les villages de Sirakoro, Farakorosso, Niamango, Mouroukoudougou, Noumoutiédougou et Niambrigo.
« Samedi, il y a un dozo qui a été tué à Noumoutiédougou » raconte-t-il, précisant que « les terroristes disent à la population de ne pas se déplacer car leurs cibles, ce sont les FDS et les dozos ».
A Mangodara, les déplacés sont dans des maisons qu’ils avaient construites, dans des familles d’accueils et des écoles.
« Ils se sentent plus en sécurité ici, parce qu’il y a un détachement militaire » indique notre interlocuteur.
Un recensement des populations déplacées a déjà été lancé par le Maire.
Bernabé Kabré

Laisser un commentaire