URGENT Burkina  «…face à toutes ces tragédies et à ces actes de mal gouvernance, le pouvoir tente de museler les médias par des suspensions et des menaces (Eddie Komboigo, chef de file de l’opposition).

URGENT Burkina  «…face à toutes ces tragédies et à ces actes de mal gouvernance, le pouvoir tente de museler les médias par des suspensions et des menaces. L’opposition politique tient à relever que les médias ne sauraient être tenus pour responsables de la dégradation de la situation sécuritaire au Burkina Faso », (Eddie Komboigo, chef de file de l’opposition).

Laisser un commentaire