Inauguration de la RN 29: Le Président du Faso a accompli “une promesse”

0
186
Le président de Faso, Roch Kabore a inauguré le Samedi 24 Avril la route nationale 29. De Manga à Zabre ce nouveau tronçon bitumé à une longueur de 79 Km.
Réaliser à environ 29 milliards de francs CFA, le bitumage de la route Manga-Zabre est le fruit de la bonne collaboration entre le gouvernement burkinabè et la banque mondiale.
La réalisation de cette infrastructure intervient dans le cadre d’un projet de transport, de développement des infrastructures urbaines, d’une enveloppe totale de 55 milliards de francs CFA, financé par la banque mondiale.
« Au regard de l’état d’avancement des autres activités du projet, nous allons pouvoir inaugurer d’autres réalisations avant la fin de l’année (…) la banque mondiale reste engagée à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre d’autres projets de développement à commencer par la continuation du bitumage de la route de Zabré jusqu’à la frontière du Ghana » a annoncé Maimouna Mbow, la représentante résidente de la Banque Mondiale au Burkina.
La construction de cette route est la réalisation d’une promesse du gouvernement à la population de la région de Centre-Est.
« cette inauguration est source de fierté(…) les engagements que nous prenons pour ces constructions de routes, sont des engagements que nous allons tenir. » a rassuré Roch Kaboré avant de poursuivre « Je voudrais sur cette route en particulier remercier la banque mondiale qui nous a permis de réaliser cette voie et avec grand espoir de pouvoir la poursuivre jusqu’à la frontière du Ghana ».
Par le biais de cette route la commune de Gou-Boussougou devient plus accessible, de quoi réjouir ces habitants.
« Ce qu’on a reçu aujourd’hui est un grand soulagement. Je suis très comptant de ce qui a e été fait. Pour aller à manga c’est devenu plus facile » Nous a confié Ibrahim maré un conseiller municipal de la commune. Le bitumage de La route nationale 29, vient faciliter l’accessibilité de 23 localités de Manga à Zabré en passant par Goumboussougou.
Yaya Diomandé, Envoyé spécial à Gomboussougou

Laisser un commentaire