Burkina : les élèves de Méguet impliqués dans la gestion des ressources en eau

0
1303

Les élèves de Méguet dans la région du Plateau-Central ont désormais un cadre qui leur permettra de coordonner leurs actions de gestion des ressources en eau dans leur commune. A cet effet une Cellule de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) a été installée grâce à l’accompagnement du Parlement National de la Jeunesse Burkinabè pour l’Eau (PNJBE) et de l’Agence Belge de développement (ENABEL).

L’installation de cette cellule s’inscrit dans le cadre du Projet de Mise en Place et d’Opérationalisation des Cellules de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (PMPOC-GIRE) du PNJBE, avec l’appui financier et technique du Portefeuille Thématique Climat Sahel (PTCS) – Volet Burkina Faso de l’agence de la Coopération de la Belgique au Burkina Faso (ENABEL).

Après celle de Koupela, la cellule GIRE de Meguet est la deuxième a être mise mis en place au profit des élèves du Burkina dans le cadre du Projet de Mise en Place et d’Opérationalisation des Cellules de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (PMPOC-GIRE).

À Méguet, c’est un bureau composé de 12 membres qui fait office désormais de cellule de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) au profit de cette commune du Burkina. Elle a pour mission de sensibiliser sur la bonne gestion des ressources en eau et d’outiller sur l’importance de la gestion des ressources en eau .

Meguet
Mamata Korsaga, élève en classe de 4e au CEG de Meguet C est la présidente de cette cellule. Elle assure être entièrement disponible pour la réussite des objectifs.
« Je m’engage dès cet instant à être un modèle afin de lutter contre la pollution de l’eau. Un engagement qui se matérialisera par la sensibilisation autour de moi », a-t-elle laissé entendre.

Les membres du bureau seront outillés en leadership, sur la GIRE et à la gestion d’une cellule GIRE, assure Jean Damase Roamba, coordonnateur terrain du Projet de Mise en Place et d’Opérationalisation des Cellules de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (PMPOC-GIRE).

Meguet
« Nous allons leur donner des rudiments nécessaires sur les actions néfastes qui dégradent l’eau. Et nous attendons qu’ils identifient les problèmes dans leur localité afin de proposer un plan d’action pour lutter contre ce phénomène », a-t-il souligné.

La phase pilote du Projet de Mise en Place et d’Opérationalisation des Cellules de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (PMPOC-GIRE) intervient dans les régions du Plateau central et du Centre Est du Burkina Faso. Il vise au changement de comportement des jeunes afin d’adopter de bonnes pratiques pour les ressources en eau. Sa mise en œuvre est assurée par le Parlement national de la jeunesse burkinabè pour l’eau eau en partenariat avec Enabel.

Solomane Nikiema/ Oméga médias

A lire également : Gestion de l’eau : le PNJBE installe une cellule GIRE à Koupela

Laisser un commentaire