🔮Guerisseuse de Komsilga : le MBDHP apporte son soutien aux acteurs de la justice (CommuniquĂ©)

0
1437

 

Le Mouvement BurkinabĂš des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP) a annoncĂ© , ce lundi 31 juillet, suivre « avec stupĂ©faction et une vive indignation » l’affaire dite « GuĂ©risseuse traditionnelle de Komsilga ».
Dans son communiquĂ©, le MBDHP a condamnĂ© ce qu’elle a qualifiĂ© « d’intrusion planifiĂ©e » et apporte son soutien Ă  l’ensemble des acteurs de la Justice dans le traitement de cette affaire.

L’intĂ©gralitĂ© du communiquĂ© Ă  lire ici 👇

 

COMMUNIQUE DU PROCUREUR DU FASO PRÈS LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE OUAGA II
Faisant suite au communiquĂ© du Procureur gĂ©nĂ©ral prĂšs la Cour d’appel de Ouagadougou pour dĂ©noncer les Ă©vĂšnements survenus dans la nuit du 28 au 29 juillet 2023 au Tribunal de grande instance Ouaga II, et face Ă  cette Ă©niĂšme aggression non fondĂ©e et inacceptable des acteurs judiciaires et Ă  l’intrusion intempestive dans les procĂ©dures judicaires portant gravement atteinte Ă  l’autoritĂ© des actes de justice et Ă  l’indĂ©pendance du pouvoir judiciare, je tiens Ă  informer l’opinion publique que j’ai instruit l’ouverture d’une enquĂȘte des chefs d’Ă©vasion, de complicitĂ© d’Ă©vasion et de discrĂ©dit sur un acte juridictionnel.
Vu la gravitĂ© des faits, j’ai instamment demandĂ© aux officiers de police judiciaire en charge des investigations de me rendre compte de l’évolution de la procĂ©dure, laquelle enquĂȘte devant ĂȘtre conduite avec toute la rigueur nĂ©cessaire pour situer les responsabilitĂ©s afin de tirer toutes les consĂ©quences de droit qui s’imposent.

Fait Ă  Ouagadougou, le 31 juillet 2023

LE PROCUREUR DU FASO PAR INTÉRIM

NAGALO Abdoul Kader

 

Laisser un commentaire