🔮 ALERTE – Plus de 100 prĂ©sumĂ©s terroristes « neutralisĂ©s » dans la Boucle du Mouhoun. (ArmĂ©e)

Plus de 100 prĂ©sumĂ©s terroristes ont Ă©tĂ© « neutralisĂ©s » dans l’opĂ©ration dĂ©nommĂ©e « Djitou » dans la Boucle Mouhoun, a annoncĂ© lundi l’armĂ©e dans son bilan mensuel des opĂ©rations, du 15 mai au 15 juin.

L’opĂ©ration a concernĂ© les  provinces de la Kossi, des Banwa, du Sourou et du Nayala dans la Boucle du Mouhoun oĂč l’armĂ©e a conduit des offensives aĂ©riennes et terrestres.

« Les assauts sur les bases terroristes de Bourasso et Zonakuy ont permis de neutraliser au moins 100 terroristes et de rĂ©cupĂ©rer divers matĂ©riels de combat », indique l’armĂ©e dans son bilan et de poursuivre que deux soldats ont Ă©tĂ© tuĂ©s et 18 autres blessĂ©s dans ces opĂ©rations.

Ces offensives de l’armĂ©e sur les groupes armĂ©s ne sont pas sans consĂ©quences sur les populations civiles. « Comparativement au mois Ă©coulĂ©, les indicateurs soulignent une augmentation des actions offensives, un retour progressif de populations dans certaines localitĂ©s dans la rĂ©gion du Nord, une augmentation du nombre de terroristes neutralisĂ©s, et malheureusement une augmentation du nombre de civils tuĂ©s notamment Ă  Seytenga », peut-on lire dans le bilan de l’armĂ©e.

Parlant des attaques de Seytenga, l’armĂ©e confirme le bilan du gouvernement de 86 morts, tous des civils. Mais des recherche se poursuivent.

« L’unitĂ© d’intervention dĂ©ployĂ©e dans la zone pour les opĂ©rations de sĂ©curisation, dans un travail de reconnaissance porte-Ă -porte particuliĂšrement difficile, a dĂ©nombrĂ© au total 86 corps », affirme l’armĂ©e et de poursuivre que des populations rapportent cependant que des corps auraient Ă©tĂ© enlevĂ©s ou inhumĂ©s par des proches de dĂ©funts. Toutefois, la Brigade SpĂ©ciale des Investigations Anti-terroristes (BSIAT) et les services de l’action sociale conduisent des investigations afin d’aider Ă  Ă©tablir un bilan dĂ©finitif de ce drame », note le bilan de l’armĂ©e.

L’armĂ©e poursuit ses opĂ©ration Ă  Seytenga dans le but de retrouver les auteurs de ces attaques. « Des actions coordonnĂ©es avec les ArmĂ©es partenaires ont Ă©tĂ© engagĂ©es pour traquer les individus responsables de ce massacre et permettre le retour progressif des populations civiles », rassure l’armĂ©e.

Par ailleurs, en collaboration avec l’armĂ©e nigĂ©rienne, 8 prĂ©sumĂ©s terroristes ont Ă©tĂ© neutralisĂ©s dans l’opĂ©ration dĂ©nommĂ©e « Kana » du 4 au 10 juin dernier dans la zone de Markoye prĂšs de la frontiĂšre avec le Niger.

Aussi, une vingtaine de prĂ©sumĂ©s terroristes ont Ă©tĂ© neutralisĂ©s aprĂšs l’attaque de la mine de Namisiguima dans le Centre-nord, a aussi prĂ©cisĂ© l’armĂ©e.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire