🔮 URGENT Bourzanga – Des avions de Barkhane et du Niger ont aidĂ© le Burkina

On en sait un peu plus sur l’attaque djihadiste de ce matin contre le dĂ©tachement de Bourzanga (Province du Bam, rĂ©gion du Centre-Nord) qui a fait 5 morts chez les soldats burkinabĂš.

D’aprĂšs l’Etat-major du Burkina Faso, l’attaque a Ă©tĂ© repoussĂ©e grĂące Ă  l’intervention combinĂ©e d’un hĂ©licoptĂšre russe de l’armĂ©e BurkinabĂš, d’un avion de chasse Mirage 2000 de Barkhane venu de Niamey, de l’aviation nigĂ©rienne et de la Task Force (Forces spĂ©ciales) française Sabre basĂ©e Ă  Kamboinsin prĂšs de Ouagadougou.

Selon un bilan actualisĂ©, l’attaque a Ă©tĂ© repoussĂ©e mĂȘme si elle a fait 5 soldats tuĂ©s, 10 soldats blessĂ©s et 35 terroristes neutralisĂ©s. La riposte a permis de rĂ©cupĂ©rer du matĂ©riel chez les forces terroristes.

« Cette riposte a Ă©tĂ© possible grĂące au courage et Ă  l’engagement des militaires du dĂ©tachement qui ont combattu jusqu’à l’arrivĂ©e de l’appui air », peut-on lire dans le communiquĂ© qui prĂ©cise qu’en effet, « l’intervention de l’hĂ©licoptĂšre Mi24 de l’ArmĂ©e de l’air du Burkina Faso, ainsi qu’une patrouille de chasse Mirage 2000 de la Force Barkhane, qui a dĂ©collĂ© de Niamey, ont permis l’interception de certains Ă©lĂ©ments qui tentaient de s’échapper ».

L’armĂ©e poursuit que les opĂ©rations de ratissage et de sĂ©curisation ont Ă©tĂ© soutenues par « l’engagement d’un avion ISR CESSNA nigĂ©rien et le transfert des blessĂ©s opĂ©rĂ© conjointement par les moyens air de l’armĂ©e de l’air [du Burkina] et de la TF Sabre [Forces spĂ©ciales françaises basĂ©es Ă  Kamboinsin] »
Cette coopĂ©ration est qualifiĂ©e de « bonne opĂ©ration » par un diplomate français. C’est l’une des rares fois que l’armĂ©e burkinabĂš communique aussi ouvertement sur une opĂ©ration menĂ©e avec les forces françaises.

Article précédentBurkina le 18h 15 du 21 mai
Article suivant🔮 ALERTE Bourzanga – Barkhane confirme son appui aĂ©rien. (CommuniquĂ©)
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire