Burkina-Perkoa: Le Haut commissariat du sanguié, quartier général des parents des victimes

Le Haut-commissariat du Sanguié est devenu depuis quelques jours, le quartier général des parents des victimes des 8 travailleurs de la mine de Perkoa, bloqués depuis le 16 avril dans la mine souterraine à la suite d’une inondation.

C’est là bas que se tient chaque jour, la rencontre de la cellule de crise pour faire le point de l’évolution des travaux. « C’est une manière pour nous de nous rendre utile. Parmi nous, il y a des femmes qui n’ont même pas encore la trentaine et d’autre portent leur toute première grossesse. Il est donc difficile pour ces dernières de gérer cette situation, surtout quand elles se retrouvent toutes seules» témoigne Sylvie Bakola, parent de victime.

Par ailleurs, chaque jour, une délégation composée d’autorités et des membres des familles des victimes se rend sur le site pour être au parfum des résultats des travaux effectués la nuit. Un compte rendu est ensuite fait aux proches restés à Réo.

Abdoul Aziz Zoulabou et Sabouna Ouédraogo, envoyés spéciaux

Laisser un commentaire