Dommages sur la mosquée de Dioulassoba : la faute aux “gros porteurs” ?

Une partie du minaret de la mosquée de Dioulassoba s’est effondrée dimanche. Selon le président du comité de réhabilitation Ahmat Sanogo, l’effondrement s’explique par les «vibrations dues aux passages de gros porteurs». Des travaux sont en cours pour démolir complètement la partie endommagée pour éviter de faire d’autres dégâts.

Compte rendu de Antoine Boni.

Laisser un commentaire