Sank Business SA : les dirigeants aplanissent leurs différends

0
1701
Sank Business SA

Les responsables de la société de transaction mobile Money Sank Business SA ont enfin trouvé un accord à leur différend qui les opposait depuis des mois. La fin de la crise qui émaillait Sank Money et qui entravait son fonctionnement a été annoncé le mercredi 6 mars 2024 par l’Administration Générale Sank Business SA.

Un an environ une crise de gestion déchirait les leaders de Sank Money. Une question de respect de convention était à l’origine de la querelle. Aujourd’hui, la hache de guerre est enterrée. L’administrateur Général Boureima Namena est désormais l’actionnaire unique, à détenteur des 100% de Sank Business Sa.

Sank Business SA
Les responsables ont annoncé avoir surmonter leurs divergences et adopter une vision commune

Selon Dramane Kiendrebéogo, cofondateur de Sank Money, il faut aller de l’avant.  « On a décidé de s’entendre parce que nous sommes tous des jeunes burkinabè. Nous avons fini par trouver une solution. Et le 1er mars, vendredi passé on a signé un accord et on a décidé de libérer tous les parts à Monsieur Boureima Namena. Ça ne veut pas dire que nous fuyons Sank, nous allons toujours soutenir, nous allons toujours accompagner Sank », a-t-il indiqué.

Selon le nouveau Directeur général de Sank Money Sada Zougmoré, la société se porte bien. Et des innovations sont déjà en vue. « Très bientôt nous allons intégrer des paiements de la SONABEL et de l’ONEA. Et les gens vont pouvoir même parier avec Sank Money », a-t-il indiqué.

La relance de la société en septembre dernier à ce jour, 600 000 utilisateurs ont été enrôlés.

Moumouni Yaro/Oméga médias

A LIRE AUSSI : 🔴Sank Money offre 200 sacs d’écolier et rénove un bâtiment à l’école de Lioulgou (Centre-Est)

Laisser un commentaire