🔮 « Les BurkinabĂš sont [des] durs », selon le Capitaine Ib

0
1480

Face Ă  ses partisans ce samedi au palais des sports de Ouaga2000, le PrĂ©sident de la Transition, le Capitaine Ibrahim TraorĂ©, s’est montrĂ© confiant quant Ă  l’issue de la lutte contre « l’impĂ©rialisme » et assure que le Burkina va l’emporter.

« Nous avons compris que le combat engagĂ© contre l’impĂ©rialisme sera dur, trĂšs dur. Mais seuls les durs vont passer, et les BurkinabĂš sont les durs« , a dĂ©clarĂ© le PrĂ©sident TraorĂ© aux « wayigans » venus des quatre coins du pays pour exprimer leur soutien au Capitaine Ib et Ă  son gouvernement.

Selon le PrĂ©sident de la Transition, l’impĂ©rialisme souhaite le chaos au Burkina pour faire venir ses forces Ă©trangĂšres et espĂ©rer ainsi rĂ©cupĂ©rer la situation.

« L’impĂ©rialisme a tout son temps lorsqu’il veut dĂ©stabiliser« , dit-il tout en rappelant la contre-attaque burkinabĂš, notamment Ă  travers l’Ă©quipement de l’armĂ©e.

« Nous n’avons pas lĂ©sinĂ© sur les moyens », assure le PrĂ©sident, prĂ©cisant que la phase d’Ă©quipement se poursuit.

« Dans les jours à venir, les mois à venir, ce que vous allez voir au Burkina Faso doit faire de notre armée une puissance », a déclaré le Capitaine Ibrahim Traoré.

Le prĂ©sident est Ă©galement revenu sur la dĂ©cision du Burkina et des deux pays de l’AES de quitter la CEDEAO. Selon lui, les pĂšres fondateurs de cette organisation, pour la plupart des « putschistes« , pensaient Ă  l’entraide, mais les chefs d’État dĂ©mocrates ont vidĂ© la communautĂ© de ses fondements.

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire