🔮 RĂ©centes rĂ©quisitions : « Il s’agit d’une avancĂ©e vers la fascisation du pouvoir MPSR 2 », selon l’ANEB

0
1667
Récentes réquisitions

L’Association Nationale des Etudiants BurkinabĂš (ANEB) Section de Ouagadougou a dĂ©noncĂ© lundi les rĂ©centes rĂ©quisitions Ă©mises contre « des membres du collectif d’organisations syndicales et de la sociĂ©tĂ© civile ayant annoncĂ© la tenue le 31 octobre 2023 « .

Selon le comitĂ© exĂ©cutif de l’ANEB/Ouaga, ces rĂ©quisitions constituent une « avancĂ©e vers la fascisation du pouvoir MPSR 2 qui ne saurait ĂȘtre acceptĂ©e ».

L’intĂ©gralitĂ© de la dĂ©claration Ă  lire ici :

L’Union GĂ©nĂ©rale des Etudiants BurkinabĂš (UGEB) Association Nationale des Etudiants BurkinabĂš(ANEB) Section de Ouagadougou

Ouagadougou le 06 novembre 2023 Ouagadougou le 06 novembre 2023

Non Ă  la fascisation du pouvoir du MPSR 2 !

Camarades Ă©tudiantes et Ă©tudiants,

Nous avons appris dans la matinĂ©e d’hier 5 novembre 2023, qu’une douzaine de personnes, parmi lesquelles des responsables des organisations parties prenantes de l’organisation du meeting du 31 octobre 2023 est sous le coup de rĂ©quisitions massives.

Ces rĂ©quisitions interviennent aprĂšs le refus de fait de la tenue du meeting annoncĂ© par des organisations syndicales et de la sociĂ©tĂ© civile dont l’UGEB (Ă  travers l’ANEB/Ouaga l’une de ses sections) fait partie. Plus qu’une remise en cause des libertĂ©s individuelles et collectives, il s’agit lĂ  d’une avancĂ©e vers la fascisation du pouvoir du MPSR 2 qui ne saurait ĂȘtre acceptĂ©e.

En effet, aprĂšs avoir gardĂ© le silence devant les menaces de mort de ses partisans Ă  l’endroit des responsables des organisations sus mentionnĂ©es, ces rĂ©quisitions confirment que le rĂ©gime du MPSR 2 est dĂ©cidĂ© Ă  faire taire toute voie contraire Ă  la sienne. Il est donc clair que le dĂ©cret sur la mobilisation gĂ©nĂ©rale n’est qu’un prĂ©texte au rĂ©gime en place pour rĂ©duire au silence tous ceux qui oseraient critiquer sa gestion.

Camarades Ă©tudiantes et Ă©tudiants, C’est l’occasion pour nous de rappeler que l’ANEB s’est toujours positionnĂ©e aux cĂŽtĂ©s de notre peuple dans la lutte pour les libertĂ©s individuelles et collectives. En rappel, c’est pour ces mĂȘmes libertĂ©s que notre camarade DABO Boukary a Ă©tĂ© enlevĂ© et assassinĂ© sous le rĂ©gime putschiste du front populaire en mai 1990. C’est donc dire que nous ne dĂ©rogerons pas Ă  cette rĂšgle face Ă  cette remise en cause des libertĂ©s chĂšrement acquises dans la sueur et le sang.

Il faut que les puissants du moment lisent avec luciditĂ© l’histoire rĂ©cente de notre pays et comprennent que tĂŽt ou tard, l’histoire rattrape et juge toujours ceux qui abusent de leur pouvoir et qui se prennent pour des dieux. Le comitĂ© exĂ©cutif de l’ANEB/Ouaga dĂ©nonce ces rĂ©quisitions et appelle l’ensemble des Ă©tudiants Ă  se mobiliser et Ă  faire barrage Ă  ces rĂ©quisitions arbitraires et Ă  toute forme d’injustice.

Le comité exécutif

Laisser un commentaire