🔴 Lutte contre le terrorisme : Le capitaine IB appelle à changer la manière de faire la guerre

0
1561

Les forces combattantes burkinabè doivent changer leur manière de faire la guerre selon le Chef suprême des armées, le capitaine Ibrahim Traoré. Le Président de la Transition a signifié cela, samedi, à Fada N’Gourma, lors d’une rencontre avec l’ensemble des Forces de défense et de sécurité (FDS) et des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) de la région de l’Est, a annoncé la Présidence du Faso.

« Nous venons (…) pour vous inviter à changer de dynamique, à pouvoir mieux vous adapter parce que le contexte a changé », a déclaré, aux forces combattantes, le Président Traoré.

Au regard de la complexité et l’amplitude de la zone de la région de l’Est, le commandement devrait, selon le Président, créer un nouveau mode de combat pour s’adapter au terrain.

« Nous devons aller au-delà de ce que nous avons appris à l’école, pour utiliser nos intelligences et faire la guerre », a estimé le Président de la Transition.

Il propose de développer des nouvelles techniques, adapter l’équipement au terrain, sortir des chantiers battus pour prendre le dessus sur l’ennemi et cela doit faire appel à toutes les intelligences au sein de l’armée, du militaire de rang à l’officier, indique le compte rendu de la Présidence du Faso.

Le Capitaine Ibrahim Traore, a par ailleurs annoncé aux forces combattantes de la région, des recrutements « massifs » et l’acquisition d’équipements « performants ».

« Nous étions sur un itinéraire qui ne nous permettait pas de changer de donne ou d’évoluer en termes d’équipements. Aujourd’hui, nous n’avons plus de problèmes pour acquérir un certain type d’équipements », a assuré le Président Traoré.

Depuis Fada N’Gourma, Ibrahim Traoré a également annoncé la création d’une agence de prise en charge des blessés de guerre, des veuves et orphelins des combattants (FDS et VDP) tombés au front.

Ses interlocuteurs – les forces combattantes de la région de l’Est – eux, ont émis le vœu d’une opération « spéciale », pour la région de l’Est, ainsi que l’amélioration de leur dotation en équipement et la prise en charge de leur santé.

Le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim Traore, est depuis vendredi matin, à Fada N’gourma dans la région de l’Est, dans le cadre du « suivi des opérations de sécurisation du pays en cours », selon le service de communication de la Présidence du Faso.

 

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire