Burkina – Fespaco 2021, c’est aujourd’hui !

La 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), le plus grand festival du cinéma du continent s’ouvre ce samedi. Plusieurs centaines de festivaliers, professionnels du monde du 7e art sont dans la capitale Burkinabè et ce, pour une semaine.
Au siège du festival, tout est fin prêt pour que la biennale du cinéma soit une réussite.
“Nous sommes en train de peaufiner quelques derniers points afin que la fête soit belle », a affirmé à Oméga Moussa Alex Sawadogo, le délégué général du Fespaco.
Le festival qui était d’abord prévu du 27 février au 6 mars a été reportée pour finalement se tenir du 16 au 23 octobre. La raison, la pandémie du coronavirus.
Au Palais des sports, c’est là que ça se tenir les cérémonies d’ouverture et de clôture du festival. Au moins une centaine de danseurs était en répétition générale vendredi. Le chef d’orchestre de tout cela, un immense chorégraphe du pays. “Les gens seront surpris de nous retrouver dans le palais des sports de Ouaga2000″, a rassuré Serges Aimé Coulibaly, le chorégraphe.
239 films ont été retenus par le jury cette année au Fespaco pour les différentes catégories en compétition officielle. Pour la plus haute distinction, c’est-à-dire l’Etalon d’or de Yennega, 17 films sont en compétition dont le seul film burkinabè “Les trois Lascars” de Boubacar Diallo. Qui va succéder au rwandais Joël Karekezi qui avait remporté l’Etalon d’or en 2019? Rendez-vous au soir du 23 octobre prochain.
Lamine Traoré

Laisser un commentaire