Burkina – Procès Sankara : « Si on n’était pas confiants on n’allait pas résister pendant 34 ans », Me Bénéwendé Sankara (avocat famille Sankara)

Me Bénéwendé Sankara, engagé auprès de la famille du père de la révolution assassiné a assisté lundi matin à l’ouverture du procès sans sa robe noire d’avocat. « Il y a un pincement au cœur », a-t-il confié avec le sourire. Me Bénéwendé Sankara, en raison de ses fonctions de ministre, n’est pas autorisé à plaider, mais il assure que les parties civiles sont bien représentées par les « jeunes loups » de son cabinet. « Je pense que vous serez royalement servis », a-t-il assuré.

Pour Me Sankara, les débats de ce lundi matin sur la mise en place du tribunal démontrent que ce procès « ne sera pas une partie de plaisir ». Mais à la question de savoir s’il est confiant, l’avocat répond : « Si on n’était pas confiants on n’allait pas résister pendant 34 ans ».

Abdoul Fhatave TIEMTORE, envoyé spécial

Laisser un commentaire