Situation Nationale,le mouvement SENS appelle à l’unité nationale et demande au Président KABORE d’écouter le peuple.

Le mouvement Servir et Non se Servir (SENS) s’est exprimé lundi sur la situation nationale en appelant le chef de l’État « à être à l’écoute des populations, notamment celles qui sont particulièrement touchées et affectées par le terrorisme ».
La structure créée par Maitre Hervé Kam a « exhorté le Président du Faso et son gouvernement à examiner avec diligence les plateformes revendicatives des populations regroupées autour des coalitions des organisations de la société civile locales et régionales ».
Le mouvement SENS a par ailleurs « appelé l’ensemble des forces vives de la Nation à faire de la cohésion et de l’unité nationale leur crédo pour éviter de tomber dans le piège des ennemis de notre peuple qui utilisent le terrorisme comme arme pour affaiblir et déstructurer notre État, le seul moyen pour eux de parvenir à leurs fins »
Le mouvement SENS dit rester convaincu que « notre peuple peut vaincre ce péril si et seulement si, chacun assume pleinement ses responsabilités »

Laisser un commentaire