Burkina: l’ONEA revient sur la facturation mensuelle après des mois de colère et raillerie de ses abonnés

0
87
Après avoir été la risée de ses propres clients sur les réseaux sociaux pendant des mois, l’Office Nationale de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) a annoncé jeudi l’émission de factures mensuelles tout en maintenant les relevés bimestriels. Cela pour remplacer son ancien système de facturation très critiquée et qui avait suscité colère et railleries sur les réseaux sociaux. sur ces plateformes les consommateurs n’hésitaient pas à publier leurs factures aux montants souvent surréalistes.
« Le passage au relevé bimestriel a mis à nu certains problèmes sous-jacents,” a reconnu le Président du Conseil d’Administration de l’Office, Alassoun Sori lors d’une conférence de presse.
“Le relevé bimestriel a mis à jour l’indélicatesse de certains agents qui alimentaient le système de facturation avec des données fictives (…) au niveau de la clientèle, la nécessité d’établir un état initial a révélé des défectuosités du système de comptage dans certains domiciles, les fuites non gérées ainsi que les fraudes de tous genres », a t-il poursuivi.
M. Sori a expliqué que la consommation réelle des deux mois sera desormais divisée en deux avec des dates limites de paiement différentes.
Les dirigeants de l’ONEA se sont aussi prononcés sur les perturbations de la fourniture d’eau constatées ces dernières semaines, mettant la faute sur la fourniture d’électricité.
« Les stations de production d’eau potable sont des usines consommant beaucoup d’énergie électrique. En cas de défaillance énergétique ou baisse sérieuse de tension, le manque à gagner en eau est estimé à 60 000 m3/j pour la station de ZIGA et à 18 000 m3/j pour la station de Paspanga » à expliquer Alassoun Sori.
Pendant des mois, des abonnés de l’ONEA se sont plaints du système de facturation, certains publiant des factures aux montants plusieurs dizaines de fois supérieurs à ce qu’ils avaient l’habitude de payer. Les dirigeants de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement reconnaissent les désagréments qu’a pu causer le système de facturation bimestriel et rassure donc sa clientèle du renforcement du dispositif de prise en charge des plaintes.
Yaya Diomande

Laisser un commentaire