Tchad : Mahamat, fils de Idriss Déby, dirigera le conseil militaire de Transition

Après l’annonce de la mort du président tchadien Idriss Deby mardi en début d’après-midi, l’armée a annoncé qu’un de ses fils, général 4 étoiles à 37 ans et commandant de la garde présidentielle, Mahamat Idriss Déby Itno, sera chargé de diriger un conseil militaire chargé de conduire le pays pendant les 18 prochains mois. Né en 1984, Mahamat Idriss Déby Itno est un général qui a fait ses preuves sur les champs de bataille. Dès sa sortie du Groupement des écoles militaires interarmées du Tchad où il a été formé, il intègre la direction générale de service de sécurité des institutions de l’État, la garde prétorienne du régime.

 

En 2009, il participe à la bataille victorieuse d’Am-Dam contre une coalition rebelle menée par Timan Erdimi, dans l’est du Tchad. Dès 2010, il reçoit au sein de la direction générale de service de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE) le commandement de l’escadron blindé et des gardes du corps. En 2012, il est nommé à la tête du même groupement chargé de la sécurité du palais présidentiel. En 2013, il est nommé au poste de commandant en second des Forces armées tchadiennes en intervention au Mali, sous les ordres du général Oumar Bikimo. A 37 ans Mahamat Idriss prend la tête du conseil militaire de transition suite à la mort de son père annoncé mardi 20 avril. Ce dernier avait été déclaré la veille vainqueur de l’élection présidentielle du 11 avril. Selon un communiqué lu par l’armée à la télévision nationale tchadienne ce mardi à N’Djamena, le président Deby a été blessé lors d’une opération militaire qu’il dirigeait lui-même contre des groupes rebelles dans le Nord du pays. Yaya DIOMANDE

Laisser un commentaire