« C’est dommage que le président ait trouvé la mort dans ces conditions qui restent à éclaircir » François Djekombe, président du parti union sacrée pour la république (opposition tchadienne)

0
2655

On ne sait pas si c’est vraiment une mort réelle, est ce qu’il a été atteint au front par une balle de l’ennemi comme on nous l’a dit ou bien c’est un coup d’Etat qu’on a fait sur lui pour que son fils monte parce que juste après avoir annoncé la mort du président son fils Mahamat Idriss Déby Itno apparait à la télévision et prend le pouvoir, suspend la constitution, dissout le parlement  l’assemblée nationale et le gouvernement, ferme les frontières du pays etc.

Après la mort du président il faut se référer à constitution estime l’opposant tchadien.

« On aurait appris que le président de l’Assemblée Nationale serait arrêté parce que s’il restait il allait être tenté par le pouvoir. Ce qui se fait aujourd’hui ce n’est pas une monarchie où le père va mourir et laisser la place au fils. Il faudrait donc un gouvernement de transition civile très rapidement peut être pour un an ou un an et demi et organisé des élections transparentes et impliquer tous les tchadiens y compris les politico militaires parce qu’aussi longtemps qu’on n’arrive pas à résoudre les problèmes de

Laisser un commentaire