Burkina : améliorer les conditions d’accès à l’eau potable une préoccupation pour le ministère de l’eau et ses partenaires

Maintenir et renforcer les appuis des partenaires techniques et financiers dans le secteur de l’Eau et de l’Assainissement a été le point inscrit à l’ordre du jour entre le Ministère de l’eau et ses partenaires. Réunis à ouagadougou le jeudi 4 mars les différents acteurs ont échangé sur  les conditions d’accès à l’eau potable

 

«  C’est une opportunité  que nous avons aujourd’hui pour dire merci à tous nos partenaires techniques et financiers pour tout ce qui a été fait jusqu’ici, et c’est également une opportunité pour leur demander de renforcer, d’améliorer et d’augmenter la contribution apportée jusqu’ici. Nous savons que le secteur de l’eau se trouve véritablement au cœur du développement ». A ndiqué Ousmane Nacro, ministre de l’Eau

Les partenaires techniques et financiers se disent prêt à accompagner le gouvernement burkinabè dans la mise en œuvre de ses différents projets

« L’objectif de la rencontre de ce matin pour nous, c’est de témoigner au ministre notre volonté de poursuivre la route en faveur des investissements d’eau et d’assainissement aux services des populations tant urbaines que rurales. C’est un grand défis aujourd’hui que nous devons relever a conclu. Gilles Chausse le chef de file des partenaires techniques et financiers du ministère de l’eau.

Le ministre Ousmane Nacro a rassuré les partiaires techniques et financiers de la disponibilité du gouvernement de faire de ce partenariat un partenariat sincère et fructueux.

Ruth Zapsonre.

Laisser un commentaire