Burkina: Presidentielle_2020 : «Nous avons décidé revenir pour reconquérir le pouvoir à partir de la place de la Nation » (Eddie Komboigo)

54

Pour son avant-dernier jour de campagne, Eddie Komboïgo était à la Place de la Nation de Ouagadougou. C’est cette place emblématique qui a connu les plus grandes mobilisations en 2014 qui ont conduit à l’insurrection populaire et au départ du CDP du pouvoir. « Les jeunes voulaient un changement qualitatif », se rappelle Eddie Komboïgo. « Ils ont vu que le Burkina Faso est en train de plonger dans les enfers », a-t-il regretté.

A l’écouter, tout va plus mal qu’il y a 6 ans. « Plus de 1500 morts, militaires et civils, plus d’un million de déplacés qui cherchent logis, qui cherchent à manger, qui croupissent dans la misère, plus de 2500 écoles fermées, laissant 350000 élèves dans les rues, des enfants qui ont vu abattre leurs parents, rouler dans le sang », a décrit le président du CDP. « Cela doit s’arrêter », clame-t-il. Il assure que le parti de l’ex-président Blaise Compaoré s’est restructuré et est désormais prêt pour reprendre les rênes du pays. « Nous avons perdu le pouvoir par la rue. Nous sommes revenus reconquérir le pouvoir par les urnes », a-t-il lancé à la foule réunie sur l’esplanade de la Place de la Nation.

Mais Eddie Komboïgo rassure ses adversaires politiques : « Le CDP ne revient pas au pouvoir pour se venger. Nous ne ferons pas de chasse aux sorcières ». « Je ne te ferai rien », s’est-il adressé à Roch Kaboré, avant de se corriger : « Je ne vous ferai rien, puisque vous êtes encore Président du Faso pour quelques jours ».

Abdoul Fhatave Tiémtoré, Ouagadougou, Synergie Élections 2020, Radio Oméga

Laisser un commentaire