Burkina : Présidentielle2020 : «j’espère convaincre la majorité de nos compatriotes de me suivre dans cette voie d’un nouveau départ pour notre pays» (Kader Désiré Ouédraogo)

Omega : alors Dites-nous pourquoi est-ce que c’est vous qu’il faut pour diriger ce pays ?

KDO :bien vous savez J’ai dit à mainte reprise que ma candidature est  un engagement  citoyen et patriotique au service de mon pays a un moment où nous sentons  tous que ce pays a besoin du concourt de la contribution de tous ses fils pour son redressement et sa reconstruction notre pays éploie  sous de nombreux défis et il m’a  paru nécessaire et ce répondant à l’appel de beaucoup de nos concitoyens de me mettre au service   de ce pays en offrant une nouvelle offre politique qui a mon avis permettra d’apporter des solution nouvelle aux problèmes que nous connaissons actuellement pour notre pays et j’espère convaincre la majorité de nos compatriote de me suivre dans cette voie d’un nouveau départ pour notre pays

 

Omega La majorité donc des compatriotes on sait que les Burkinabè aujourd’hui défis sont énorme les attentes nombreuses quel sont vos projets    des sociétés pour les burkinabè des campagnes

KDO  D’abord permettez-moi de dire que  mon projet de société s’inscrit dans une vision celle de la grande l’honneur  delà  la dignité de notre pays mais également celle de la  vision d’un pays  solidaire et apaiser vous me poser la question de ce que j’ai mon projet que j’ai pour nos compatriote vivant dans les zones rurales  il faut  être conscient que le Burkina Faso est peuplé en majorité  d’une population  qui vivent dans les zones rurales  rural une fois que nous avons une urbanisation croissante mais il ne faut avoir à l’idée que nous devons développer notre territoire de façons harmonieuse de manière à ce que les intérêts des habitants des zone rurales soit pris en compte c’est pour ça dans mon programme vous verrez qu’il Ya un important volet consacrer à la décentralisation et a l’aménagement du territoire je veux faire en sorte que chaque habitant chaque burkinabè quelques le lieu qu’il habite ait le minimum  De confort et de  facilité pour donc mener sa vie sans êtres obliger de faire une migration vers les grand centres urbain donc en matière donc d’accès de service sociaux l’accent est mis déçu la seule protection de l’environnent et de la protection de l’agriculture familiale la également il  y a des mesures mes également en matière de désenclavement c’est à dire les routes et aussi l’énergie pour faire en sorte que les habitants des zones rurales se rapproche au niveau confort a ceux des zones urbaines pour leur permettre de rester là où ils sont et de développer nos régions de façons harmonieuse

Omega  Les jeune constituent la majeure partie de la population burkinabè qu’avez-vous eux

 

KDO  Bien c’est une réalité et je dois avouer en réalité que c’est pour les jeunes que je me suis engager dans ce combat  j’ai observé notre société j’ai vu les nombreuse défis que nous avons surtout s=les risques de perdre nos valeurs cardinales qui ont fait la force du Burkina Faso je souhaite que la jeunesse burkinabè reprennent un nouveau départ  s’inscrivent dans de nouvelles valeurs de leur permettre d’être non seulement une jeunesse qui a du savoir mais une jeunesse qui a également du savoir être  nous voulons des citoyens conscients de leur responsabilités vis-à-vis de leur pays aimant leur patrie et ce d’autant les matériaux nécessaires pour être les vrais acteurs de leurs propres développement et bien nous voulons aussi d’abord être une référence pour notre jeunesse pour leur indiquer le chemin qui a notre avis permettra à cette jeunesse de concourir valablement au développement de leur pays ayant dit cela vous savez que dans mon programme la priorité de nos priorité c’est l’éducation et en réalité si je dis cela c’est parce que la jeunesse c’est notre plus grand cadeau notre plus grand atout pour notre développement si nous voulons profiter de cet atout eh bien il faut que nous prenons soin de cette jeunesse et prendre soin de cette jeunesse commence par son éducation je veux que l’école soit revus qu’il ait une éducation de qualité que nous revalorisons la fonction enseignante pour qu’il soit mis dans des conditions de travail pour délivre une éducation de qualité à nos enfants une fois que la jeunesse est bien former entend par la formation théorique bien sûr mais il faut aussi que nous ajoutons la formation technique et professionnelles pour ceux qui voudrons embraser la carrière dès leur jeune âges il faut qu’il soit formé techniquement vous savez que actuelle mt nous avons des industries qui viennent s’installer chez nous et qui sont obligés d’importer la main d’ouvrer d’ailleurs alors que nous avons une jeunesse ici donc nous avons un problème de formation et cette formation je l’inclus dans le renouveau de l’éducation que nous allons introduire au profit de la jeunesse nous ferons en sorte que nos universités soit des universités normales ou les années ne se chevauche pas et que nos jeunes puissent avoir une formation de qualité et une fois qu’ils ont cela ceux qui veulent se lancer dans l’entreprenariat l’auto emploi l’État a le devoir de les accompagner par le financement par l’encadrement et égalée par les services qu’on met  à leur disposition télé que l’accès à internet haut débit tout ce qui concerne l’économie numérique je veux placer des jeunes dans une position ou ils sont à même  eux mené de tierce leur épingle dans la vie donc comme notre programme est en réalité centrer vers les ressources humaines c’est à dire notre jeunesse .

Omega  Vous avez parlé tout à l’heure des années qui se chevauche à l’Université comment vous compter concrètement résoudre ce problème

KDO  Dans mon programme je me donnes trois ans pour mettre fin  à ce phénomène nous allons faire en sorte que l’application du lmd soit effective qu’il y ait tous les moyens nécessaire a une bonne application de ce système de manière à ce que nous puisait ns résolvez ce problème de chevauchement des années je voudrais c’est dit dans mon programme que tous les acteurs s’asseyent et dessine un plans de rénovation de ce problème et chaque acteur devra scrupuleusement respecter ces engagement que ce soit l’état que ce soit les enseignant que ce soit les étudiants ou les personnelles universitaire chacun a sa part à jouer et je veillerai à ce que chacun respecte c’est l’engagement pour que dans un délai de trois mois au maximum nous puisons tourner la page et avouer des université normales j’écoutais a la radio un jeunes dire que ça fait 7 ans qu’il est à l’université et il est en troisième années de licence vous voyez que c’est une perte Il faut 2 année pour finir une année Et lui a 7 ans il est encore en train de chercher la licence là ou d’autre sot dans le doctorat je pense qu’on ne peut pas laisser cette situation durer et c’est la raison pour laquelle donnant l’aspect une priorité. A l’enseignement j’ai décidé qu’il en sera ainsi et nous ferons pour qu’il nait plus de cheva sèment d’année universitaire pour que les bachelier d’une année soit inscrit en octobre et finisse leurs étude en juillet de façon claire comme cela était avant je pense que c’est un devoir que nous avons pour notre jeunesse alors je dis et appuis de la jeunesse pour l’éducation à mon avis une fois que vous éduquer la jeunesse vous les donner tous les instruments et bien vous lui avez donner le plus grand cadeau qui soit et vous pouvez le faire confiance pour évoluer dans la vie non seulement avoir des emplois mais pourquoi pas être des employeurs eux même.

 Omega Et quand vous parler donc d’emplois est ce que vous avez estimé déjà le nombre d’emplois que vous comptez créer pendant votre mandat.

KDO  Je me méfis des chiffres qui sont avancer pour cela pour moi  l’essentiel c’est de jeter les bases que chacun constate durant la dure du mandat que sa situ de l’emploi s’est améliorer et que chacun a pu tierce son épingle de jeu et là je m’engage à ce que la jeunesse sentent le changements par rapport à ce que nous vivions auparavant parce que simplement elle aura été mis en face de dispositif qui l’aide  non seulement en matière de formation en matière d’outil d’accompagnement et en matière de financement .

Omega  Et quelles sont pour les femmes

Les femmes véritablement il s’agit d’abord laisser moi dire que toute l’importance que les femmes tiennent dans notre économie et dans notre société en générale.

Omega Ce n’est pas un discours politique

KDO  Non pas du tout c’est une réalité vous savez qu’en connaissance de cette réalité  de l’importance de la femme que lorsque jetais chef de gouvernement et c’est bien en janvier 1999 que j’ai proposé la création du ministère de la promotion de la femme ceci pour reconnaitre notre devoir pour donner à la femme tous les instrument pour son autonomisation et lutter contre la discrimination dans notre société je pense que les femmes méritent que nous puissions les donner la place qui leur reviennent pour cela il faut que nous puissions les aidés d’abord en ce qui concerne la femme rurale il faut que nous procédions a son émancipation pour l’introduire progressivement dans la vie sociale politique et économique et cela commence d’abord par l’éducation et l’alphabétisation pour celle qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école il faut que nous les accompagnons par une alphabétisation fonctionnelle de manière à ce que quel que soit l’entreprenariat ,l’entreprise quelles entreprennent qu’elles puissent le faire avec le maximum efficacité nous devons aussi faire en sorte qu’elle  ait  un accès à la terre   vous savez que les problèmes des femmes rurales bien souvent elles travaillent dans l’agriculture mais elles ne possèdent pas la terre comme les hommes et cet enfreint à leur épanouissement nous travaillerons  a reformer lois agraires et foncières pour permettre à la femme rurale d’avoir accès à la terre ensuite nous allons par les équipement nous allons entreprendre aux mains des infrastructures alléger le quotidien des femmes rurales nous avons prévus dans notre programme de faire un certain nombre de fourrage pare virage ça sera de forage per pompe manuelle et également des forage qui serons des forage à pompe solaire et donc muni d’un système déduction d’eau et nous pensons que ça favorisera la tâche des femmes rurales principalement qui leur permettra de dégager du temps pour s’occuper a d’autre choses alors il Ya un également pour l’autonomisation de femme celles qui veulent entreprendre qu’on puissent les accompagner dans leurs entreprises qu’on puissent également les encadrer d’une certaine formation et qu’on puissent leur donner des équipement nécessaire pour leur travail c’est pour ça j’attache beaucoup à la recherche de ‘innovation qui permettra de mettre à la disposition de nos femmes des outils performants pour celles qui veulent faire le  savon celles qui veulent faire le tissage et bien qu’elles aient d’instrument modernes pour leur permettre d’être efficaces y a donc un volet de paquet des mesure dans mon programme pour nos femme

Sur le plan politique les femmes ont toujours demandé qu’on considère un quota que les partis politique ont de la peine à respecter sous cadrer le ministre femme combien de femme dans le gouvernement

Nous ferons le maximum pour que les femmes prennent leur place comme les hommes vous savez que je me méfie des mesures des décrets ces des domaines …

Omega Pourtant elle réclame

KDO  Non elle réclame mais on fait le maximum qu’on peut vous savez je suis quand même dans le milieu politique je suai les difficultés souvent que les partis politique ont à trouver des femmes pour équilibre cette  parité qui évolue par la loi  et souhaité par tous. Mais nous devons tenir compte des réalités c’est pour ça je pense qu’il faut partir à la base là où il y a___20 le problème et par l’émancipation de la femme nous résoudrons automatiquement ce problème donc de déséquilibre de femme dans la vie sociale et politique il faut donner à la femme tous les instrument nécessaire pour lui permette de ^rendre sa place dans la société il y a___20 souvent des valeur traditionnelle qu’il faut reformer introduire du positif pour permettre à la femme de jouer son plein rôle c’est à ses défis que nous devons nous attaquer si nous voulons  réellement que les femmes prennent  leur rôle  il ne s’agit pas de décréter  quelle doivent être 50 pour cent encore faut le trouver par exemple quand les partis politiques aligner des candidats souvent c’est difficile

 

Omega  Vous croyez qu’ils sont sincères ces partis politique

Bon moi je croix qu’ils sont sincères

Omega Vous à votre niveau vous avez deux difficultés pour e trouvé

A mon niveau Jai encourager autant que je peux les femmes sur les listes électorales vous verrez dans le mouvement air ensemble qu’il me  soutien y a___20 beaucoup de femme qui sont tête de liste pour les législatives donc on fait le maximum pour valorise les femme mais nous travaillons avec les volonté que nous avons et le matériel que nous avons et c’est pour ça que c’est une responsabilité pour nous tous de faire en sorte que nous puissions promouvoir et encourager cette émergence des femme mais nous n’encouragerons pas cette émergence par des décrets il faut travailler doucement a la révolution de notre pays pour que la femme soit véritablement émancipé et quelle aient  les moyens nécessaires pour prendre leur place dans notre développement économique et sociale à mon avis lutter notre contre toute discrimination je suis contre toute discrimination et  dans le programme que je propose il aura une direction de la parité homme femme et il aura un conseil consultatif nationale statut  de la mère et de l’enfant qui nous permettra de passer en revu toute les difficultés aux quelle font face les femme et la mère pour apporter des solution concrètes et rapide dans cette situation c’est nous une façon de contribuer à l’émancipation de la femme et a ce qu’elle prenne sa place dans toute les sphères de la vie nationale qu’elle soit économique politique ou sociale

Omega Il y a un sujet sur le plan national qui préoccupe tous les burkinabè  l’insécurité votre province de sanemntanaga est touché qu’est-ce que ça fait de vivre ca mais principalement que propose vous au burkinabè si vous êtes élue

KDO  Mais ça fait du mal au cœur de voire la situation dans laquelle beaucoup de régions de notre pays se trouve actuellement et  je saisis l’occasion pour présenter mes condoléance  a tout ceux qui ont perdurent un être chère en raison de cette situation d’insécurité je dois dire que c’est en parti pour cela que nous sommes engagées en politique pour apporter notre contribution à ce qu’il y ait la paix la paix au Burkina Faso .je pense qu’il n’a pas de solution magique pour résoudre le problème de l’insécurité mais il y a___20 des approches et  dans mon programme je l’aborde sur plusieurs aspects d’abord je dis que la première réponse que nous devons apporter c’est aboutement et bien sûr militaire la réponse militaire est inévitable mais maintenant il faut reconnaitre quelle peut pas être la seule réponse à l’insécurité il-il que nous ajoutions a cette réponse militaire une réponse sociale une réponse économique et une réponse sociale en additionnant c’est quatre réponses nous pouvons avoir de maximum de chance de faire reculer ce phénomène alors je me propose  d’aborder ce problème d’aborder une reforme dans le secteur de la sécurité de notre pays en matières de formation DS homme en matière de leur équipement en matière  aussi de stratégie parce visiblement si durant cinq ans on a pas pu faire reculer ce phénomène c’est véritablement les signe quel faut que nous revoyons notre stratégie alors mon idée est de revoir la stratégie globale que nous allons opposer à ce phénomène effectivement revoir à tous les niveau ce que nous pouvons faire pour apporter un soutien effectif             à nos force de défense et de sécurité dont je salue la bravoure exil se sacrifient chaque jour sur le terrain pour que nous puissions vivre en paix dans notre pays je croix que nous avons le devoir de les soutenir et de les mettre dans les situation où ils peuvent mener leurs activité avec le maximum de support de la population c’est ainsi le rôle du gouvernement d’organiser le soutien de la population à  nos force de défense et de sécurité et j’y verrai particulièrement

 

Omega Mais qu’est ce qui va changer concrètement parce que vous parlez de stratégie qui est en cours de la votation vous dite il faut associer les population et les volontaire qui sont divise partout pour venir en aide aux force de défense et de sécurité est ce que vous trouvez que c’est pas la meilleur méthode  ou quelles sera le plus que  vous allez    a jouté

 

  KDO  Non je ne dis pas que ce n’est pas l’a meilleur méthode mais le réalisme commande de dire que si malgré les stratégies que vous citez nous en sommes en une situation telle que nous vivons la conclusion que nous pouvons tierce est que c’est stratégies marche pas et il faut la changée

Omega Ce sont les mêmes hommes

KDO  Les mêmes hommes mais pas le même dirigeant

 La démarche sociale dont vous parlez vous inclure la négociation avec les présume terroristes

vous savez cette question de négociation il faut faire la part des choses je dis que avant de parler de négociation il faut savoir d’abord sur quoi on négocie si nous sommes prêts à marchander ce que cela  réclame et si nous sommes prêt bien sûr il n’a pas de négociation bien sûr pour moi en politique il faut être ouvert à toute les revendication et ne négliger aucun aspect de ce qu’est la société fait des revendications politique le gouvernement et l’état a le devoir de les écouter de les entendre et de recherche ensemble avec eu des solution mais à condition que ce soit des revendications politique il y a___20 des aspects qua mon avis sont non négociable c’est les aspects concernant l’unité nationale l’intégrité territoriale et le caractère laïque de l’État ca c’est des lignée rouge qui ni peuvent Pa être franchi en dehors de cela ce qui ont des revendication politique on peut les écôté maintenant le devoir du gouvernement ces de défendre également la sécurité et de la population et toute les solution serons envisager pour défendre la sécurité et les intérêts des burkinabè  sans pour autant comme je les dit franchir les lignes rouges il appartiendra donc à l’État de savoir avec qui négocie pourquoi on négocie et qu’est ce qu’on négocie cette question est une réponse que les gouvernant doivent apporter et si je suis élu certainement je m’adresserai à cette question qui est donc on pourra se donner rendez-vous plu tard pour voir  les résultats

 

Omega comment comptiez-vous gérer la question des déplacer interne ils sont aujourd’hui plus d’un million

KDO   les déplacer internes je les vois je les rencontre dans tous mes déplacement à l’intérieure du pays je les rencontrer a lest je les aie rencontre au centre nord je les aie rencontre

dans la région du sahel l y a___20 3 jour jetais dans la sessile Jai rencontre également des déplacé interne la bas Jai échanger à chaque fois avec eux mais leur première préoccupation c’est de retourner chez eux ils disent nous voulons pas vivent en en assister dans des terres qui ne sont pas les nôtres donc je croix que notre premier devoir à leur égards c’est de faire en sorte que les conditions sécuritaire permettent à chacun de rentrer chez lui c’est la responsabilité de l’État et je croix que c’est une priorité pour moi donc nous veillerons  à ce que ces déplacer internes la puissent avoir la paix et retourner dans leur visage naturelle mt ils aurons besoin d’un accompagnement un accompagnement pour leur réinstallation et également leur sécurité durable à leur coté je croix que pour cela fait partit de la réponse globale que nous allons donner à ce phénomènes de terroriste sinon nous ne pouvons pas nous développer lorsqu’on plus d’un million de personne déplacer sur leur propre pays et nous avons 2500 écoles perdu et nous avons 350 milles élèves qui ne vont pas à l’école c’est une situation intolérable  je croix que c’est la situation des déplacer internes c’est une situation qui nous préoccupe tous je leur dit chaque fois que je les rencontre que leur problèmes sont nos problèmes  nous ne pouvons pas   accepter qu’un seul burkinabè soit dans leur positron sans réagir c’est la raison pour laquelle nous pensons que c’est   une priorité. De résoudre la question sécuritaire pour permettre à nos populations de vivre en paix du reste c’est la responsabilité de l’état de protéger chaque burkinabè et nous veillerons à ce que remplissent cette fiction

 

Omega  la réconciliation nationale votre position faut-il juger avant de pardonner ou faut-il faire le pardon sans parler de juge

KDO  je pense que tout le monde est à peu près unanime à accepter le l’éthique justice et réconciliation je m’inspire  dans ce tableau cependant ce que je dis c’est que au-delà de cet ethnique il y a des voies et moyens que nous pouvons entreprendre pour favoriser une véritable réconciliation des fils de nôtres pays entend par ça qu’il faut instaurer un dialogue avec toute les parties prenante il faut être à l’écoute de chacun et de tous il faut respecter le sentiment des u et des autre il faut également que nous soyons sincère dans ce  que nous faisons et que nous puisons amener les burkinabè à comprendre que nous pourrons rien faire sans la réconciliation et que c’est le premier devoir de ce qui gouverne de commencer ce processus de réconciliation j’ai dit dans mon programme que je martèlerai a immédiatement emmener les conditions  qui accélérai le processus de la réconciliation sans pour autant oublier la justice mais  je pense que nous devons dépasser cela au-delà de la la justice   nous retrouver et il appartient au dirigeant de trouver les voies et moyens d’atteindre  cet objectif le plus rapidement possible et c’est que j’ai mi come priorité dans mon programme

 

Omega parmi ces actions y a le retour de Lancien président Compaoré vous en plaider sur sa cause et n’est-ce pas une gratitude vis-à-vis d’un ancien patron a vous

KDO  non même des refuser politique que je ne connais pas je suis pour le principe que le Burkina Faso ne doit avoir aucun exiler politique vous savez je prône toujours dans mes discours une notre façon de faire la politique c’est que je pense que nous ne devons pas permettre que la politique nous divise autant que nous utilisons la violence en politique nous pensons que les Burkina est une terre apaise le Burkina Faso a besoin de chacune de chacun de ses fils pour sa construction nous devons  faire en sorte que chacun rentre au Burkina Faso et se mettre au service de son pays je ne le dis pas pour   individus mais je m’adresse à tous les exiler politique pour dire que ma volonté est de mettre fin à cette situation afin tous les burkinabè regagnent leur domicile et prennent leur pas dans la construction de notre pays nous avons besoin   de l’apport de tous naturellement nous négligeons Pa la justice et la vérité uni sont essentielles vous savez que certain ont avancer même dans le processus d’utiliser la justice transitionnelle moi je n’écarte aucune solution pour vu que nous puissions dans les délais raisonnables faire accélérer ce processus de réconciliation pour que nous ayons un apaisement des couleur qui seule peut nous permettre de faire face au nombreux défis que notre pays fait face

 

Omega  concrètement commenta va se passer il y en a qui ont des ennuis avec la justice on leur dit personne ne leur a dit de ne pas rentrer ces personnes disent quelles rentrer comment vous vous allez vous y mettre

KDO  je pense  que c’est justice ment il faut que les gens aient l’assurance que notre justice ne sera pas une justice politique ou justice des vainqueurs en réalité ces ca l’inquiétude les gens se disent  la justice mais quelle justice nous devons faire en sorte que la justice soit une justice vraie qui traite tous les burkinabè  de façons égalitaire et qui traite la question de façons impersonnelles

Omega c’est la responsabilité de l’État de construire cette justice

KDO  tout le monde aura confiance par ce qu’elle aura été indépendant quelle jugera chaque burkinabè sur ce qui la fait sans partie prix sans préjuger et sans arrière parti politique  cette assurance et cette confiance que nous devons redonner à notre justice pour chacun se présente devant elle librement et en étant certain qu’il sera jugé selon ses actes

Omega  KDO vous voulez entre président d’un pays pauvre  très endetté comment  compter vous sortir le Burkina de cette pauvreté

Je dis Burkina Faso n’est pas un pays pauvre il est mal gérer

Omega En dehors dans les classements Knud on n’est pas la mieux classe

KDO  Non ces justement pour cela nous interpelle on n’est pas les mal classer pas parce que

Omega On est même avant dernier

KDO  Ceste pas parce que nous sommes pauvre c’est parce nous les gérons mal si vous regarder l’indice de développement humain Quesque qu’on nous reproche c’est des insuffisance par exemple dans les secteurs comme l’éducation vous avez vu que j’ai fait l’éducation ma priorité de s priorité nous avons le domaine de la santé regarder le taux de mortalité maternelle et infantile ils sont élève il faut que nous ayons confiance et que nous prenons les mesure rapide pour faire face à cela et vous verrai que nous monterons dans le classement du développement humain je dis notre pays ces vrai nous sommes pas dans u el dorade mais les ressources que nous avons si elle sont correctement exploiter peuvent nous permettre de dégager les ressources nécessaire pour faire face au besoin présente de notre peuple ils nous appartient de gérer ces ressources avec rigueur avec parcimonie avec amour de la patrie et nous dégagerons pour investir et pour faire face à nos besoin sociaux c’est ce que je propose dans mon programme que nous puissions revoir une nouvelle gouvernant surtout de nos bien public  et que par une redistribution de l’État  nous puissions mettre à la disposition de nos population le minimum nécessaire pour vivre alors je pense que ,le grand défis de notre pays c’est la gouvernance ce n’est pas ces ressource naturelle c’est la gouvernance

 

Omega  Mai comment faire concrètement il des défis donc de d’investissement le pouvoir extérieur se plaigne notamment de la marge salariale qui serai élève on n’arrive pas à investir il y a___20 beaucoup de besoin comment vous allez faire pour changer ça ou est que vous allez le plus investir

 

KDO  D’abord Comme je les dis changeons de gouvernance la manière dont le patrimoine nationale dont les ressources sont gérer il manque beaucoup de déficience il faut que nous puissions arrivée une gestion vertueuse des ressources financière que nous avons et en plus de cela il faut que nous puissions développer Um environnent favorable aux affaires et a l’investisse me t e naturellement nous devons faire en sorte que  le ratio marge salariale ressources propre rentre dans le norme internationale au quel notre pays a souscrit que je partage il n’est pas normal que nous consacrons plus de la moitié de notre budget pour des fonctionnaires qui ne dépasse 200 mille c’est un impérieuse besoin pour nous de faire en sorte qu’au-delà des payement des salaires nous puissions avoir des ressources pour investir c’est pour cela que  je propose des reformes fiscale qui va permettre de collecter plus de ressources au profit de l’État ça vous avez que dans la situation actuelle y a___20 beaucoup de personnes qui ne  payent pas l’impôt, se concentre sur la  tête de quelque groupe du secteur formel et qui se plaignent par ce que le taux sont aussi exorbitant donc l’État a le devoir de reformer cette fiscalité pour faire en sorte que chaque burkinabè paye l’impôt de Facon équitable et su cet impôt est bien gérer et Bern nous aurons les ressources nécessaire pour non  seulement payer les salaire mais également amorcer l’investissement qui est vraiment la sources de la croissance il faut absolument que nous puissions investir à partir de nos ressource propre et pas seulement compter sur l’aide de l’extérieur c’est une responsabilité nationale et dans mon programme je prévois que nous puissions assure cette renaissance de l’état qui permettra que les ressources que nous avons soit bien gérerait que nous puissions dégager un surplus pour faire face à nos besoin sociaux qui sont énorme en matières de sante en matières d’éducation en matières d’action sociale nous avons beaucoup de préoccupation mais nous devons d’abord trouver a l’interne les ressources qu’il faut avant de demander l’appui des amis de l’aide extérieur

 

Omega  Est-ce que vous comptez aller chercher dans les mines

KDO  Les mines dans mon programme, les mines sont quelque part   une chance dans notre pays mais à condition que nous puissions gérer le secteur minier de façon conséquente il y a d’abord le faite que nous devons veiller à ce que le que code minier soit équitable.  que le développement numérique profite également à la nation burkinabè c’est pour ça il faut revoir certaine  conventionne un fois que les convention sont signe elle doivent entre des convention gagnât gagnant l’investiture minier doit gagner mais  l’État    burkinabè et la population doit gagner donc il appartient d’opérer cet cinéraire et une fois qu’on là  il faut veiller au stricte respect des  engagement  actuellement nous avons des conventions qui sont bien sur les parti mais quand vous regarder l’application vous voyez que les promesses d’investissement n’ont pas été respecter les promesse de protection de l’environnement n’ont Pa respecter les promesse d’engagement social vis-à-vis des riverains n’ont pas respecter nous voyons de nombreuses crise de nombreux conflits entre ces riverain et la population il faut mettre de l’ordre dans tout cela faire en sorte que l’état profite du secteur minier et c’est la raison pour laquelle je propose que l’état augment sa part dans les enregistrements minier de 10 actuellement à 40 pour c’est pour que les secteur de mine reviennent à l’état et je propose également quille y ait de première transformation des produit avant même l’exportation que nous n’exportons pas des charbons fin ou d’autre poussière sans avoir ce qu’il est la dedans   je pense que nous devons transformer une partie de cette exploitation minière après de manière à ce que l’industrie minière  ne soit pas extraverti il faut quelle participer au développement endogène et c’est au gouvernement a et c’est ce que je propose dans la gestion du secteur minier

Omega Quel est votre position sur le FCFA

KDO  Vous savez Jai occuper d’importante fonction qui mon mit en contact avec cette situation je rappelle que le programme de coopération monétaire de la CDEAO qui vise la création d’une monnaie unique a été élaboré en 1987 lorsque jetais secrétaire exécutif adjoint charge des questions économiques de la CDEAO donc Jai suivit ce programme jusqu’à le retrouver en 2012 quand je suis venu comme président de la commission de la CDEAO Jai propose une autre stratégie une autre approche qui nous a conduit vers le schéma actuel que e nous vivons et je croix que nous somme a deux doit de régler le problème de la monnaies unique de la CDEAO  et par là  on règlera le problème de la monnaies unique une fois pour toute

 

Omega Et comment y aller concrètement il y a___20 ce débat y a___20 la question donc  de critère de  convergence et une jeunesse bouillante qui veut que les pays la sorte toute suite e maintenant dans le FCFA

KDO  Moi Je pense que c’est une question de volonté politique à mon avis lorsque vous voulez avoir une monnaies commue vous devrez avoir des politique qui sont convergente et cette objectif de convergence qui ont été mis en place par la CDEAO chaque pays devant dans sa gestion économique viser à attendre les critère qui ont été définit au niveau régional une fois que les pays atteignent et ces critère de convergence alors vous avez facilement votre monnaie commune mais c’est une question de volonté lorsque jetais président de  la commission de la cadeau J’ai proposé u  tableau de bord avec les objectif à chaque état a char que pays à chaque acteur et chaque 6 mois Jon doit se retrouver pour faire le point  qui a fait quoi qui n’a pas pu faire quoi   si nous voulons avancer ver cette moyens communes nous le pouvons le plus rapidement que nous pouvons

Omega La grande préoccupation des jeunes la potion de cette monnaie par rapport au f français

Non mais là la monnaies unique de la CDEAO na pas DDE rapport spécial par rapport au f français la monnaies unique de la CDEAO est une monnaie indépendant qui gère et qui traite avec les autres moyen internationale sans distinction en ayant en face que cette moyen doit être au service des intérêt du peuple ouest africaine et c’est ce  que nous souhaitons une monnaie autonome indépendante et destiner au peuple ouest africain je pense  que c’est cela qui est poursuivi et Jai pleinement t confiance avec le programme que nous avons-nous sommes a deux doit de la création de cette monnaies unique et j’encourage tous les acteurs qui interviennent dans ce processus à redoubler d’effort pour que nous puissions enfin, ce but que poursuivons depuis 40 ans

 

Omega Sur le plan social e Burkina connait beaucoup de crise avec les syndicats alors on vous a connu premier Pr ministre avec cette célèbre phrase que je voudrai vous rassurer que mon gouvernement est centrer dans vos préoccupation qu’est ce vous allez dire à Bassolma

KDO  Non Jai ça c’est pas du dialogue social vous verrai dans mon programme que j’attache une importance au dialogue sociale pour que nous puissions s avoir un paix sociale qui permettre à nos entreprises de se développer normalement et pour moi le dialogue social est essentielle c’est la raison pour laquelle vous verrai dans mon programme que je propose l’instauration d’une semaine nationale de dialogue social ;e qui devra précède le 1 mai  pour que chaque année nous revisitions l’État de notre  dialogue sociale mai à condition que ça soit un dialogue social franc ou chaque partenaire explique sa position et ses objectif maies également chaque partenaire a un degré d’écoute et de respect  de la position d’autrui une fois que nous avons un consensus et bien que ce consensus soit respecter par chaque acteur parce que bien souvent le problème du dialogue social ici c’est que il y a___20 une entente entre les parti et que au sorti il y a___20 une année après on constate que l’une ou l’autre des partis qui  n’a pas respecter ses engagement

Omega  Est-ce que ce n’est pas dû au fait que les syndicats demandent un peu plus que ce le gouvernement peut donner ou est-ce que c’est dû au fait que le gouvernement n’est pas sincère

KDO  Non ce n’est pas cela si les syndicat demandent quelque chose et obtienne un accord écrit du gouvernement encire faut-il que cet accord soit respecter si cet accord n’est pas respecter vous voyez que vous navrez pas résolu le problème vous avez semer les graine Dun problème future je pense qu’il faut avancer par étape que le dialogue soit un dialogue qui porte du fruite un dialogue dont les participants s’engagent à respecter leur signature u e fois que c’est fait une fois que c’est fait vous verrai qu’on résolvant le problème et l’année prochaine on ne reviendra plus a c’est problème ont s’attaquera a d’autre problème que nous allons progression par le dialogue mais u dialogue sincère et franc ou chaque parti explique  et je suis sure qu’on trouvera une solution des question aussi compliquer que celle de l’nuits  l’extension donc dès l’imposition indemnité des pris sur le secteur publique on peut trouver des solution mais à condition que les dialogues soit franc et que chacun s’engage à respecter au conclusion qu’on aura abouti donc pour moi la recherche véritablement pour l’apaisement d’un climat social c’est le dialogue franc le dialogue sincère le dialogue le respect de la position des uns et des autre mais ;’état jouant son rôle  d’arbitre de l’intérêt nationale car ciblions pas que le Burkina nés pas la classe dirigeante c’est count 20 millions de personnes et l’état doit prendre en compte les intérêt de ces 20 million donc c’est une responsabilité importante que ‘état doit exercer avec tous les sérieux qui est nécessaire

 

Omega Vous a avez dit la priorité des priorités pour vous c’est l’éducation

KDO  Absolument

Omega Qui intervient à tout le niveau

KDO  Absolument

Omega On y revient concrètement comment vous s compter reformer

KDO  Bien je commence d’abord par là ou il faut commencer c’est d’abord le formateur nous voulons revaloriser la fonction enseignante nous voulons faire que les enseignât soit placer dans des conditions ou il peuvent délivrer un  enseignement de qualité ou ils ont a Alleur disposition tous les instrument nécessaires pour cela c’est la raison pour laquelle nous préconisation eue revoir leur propre formation la durée de formation de nos enseignant de nos instituteur également nous devons revoir la grille indemnitaires

Omega Alor augmenter le nombre d’année pour la formation du milieu

Je pense que pour la qualité  pour les pédagogue  à mon point de vue on avait une formation de 2ans on me dit que entretemps on a ramené a une année moi je pense qu’il faut donner le maximum de tems possible a une bonne formation de nos enseignant

Omega Vous parler des instituteurs d’abord

KDO  Voilà des instituteurs d’abord

Il faut donc revoir  les conditions la dureté formation de nos institut aires pour  faire en sorte que leur formation soit une formation d’abord de qualité pour qu’ils puissent délivrer à leur tour des élèves  une formation de qualité il faut les mettre dans des conditions ou ils sont à laisse je propose que nous  revoyons la grille salariale  pour leur permettre d’occuper donc la place parce que le rôle et  la place de l’enseignant doivent être revaloriser dames notre société nous ferons en sorte que k ;es enseignant aient le respect qu’on leur doit et nous ferons en sorte que qu’il y ait chaque année une récompense spéciale  pour les meilleurs les enseignant pour exprimer la reconnaissance de la nation vis a vé de ceux qui forment

Omega Je pense que c’est ce qui est actuellement non ?

KDO  Mai pas Quand même je ne suis pas le chef de l’état et par rapport à format  ils ont relevé le niveau Bac on parle maintenant de professeur au primaire

Nous continuerons sur cet acte l’essentiel est que nous puissions exprimer la gratitude de ‘état aux enseignait donc c’est des prix spéciaux  pour les meilleur enseignât qui décerner au niveau national pour reconnaitre  le mérite de nos enseignant ensuite nous allons reformer le curcuma d’enseignement vous savez que actuellement  quand vous regarder ka formation de la morale de certain de nos jeune cela laisse est désiré nous avons été tous des jeune qui ont bruler le drapeau du pays des jeunes qui ont frapper et agresser leurs enseignant nous pensons que ce n’est pas come cela nous allons nous développer alors c’est pourquoi je propose la réintroduction des leçons cde moral à l’école primaire et la réinstauration de l’éducation phtisique dans le secondaire pour que nos jeune soit correctement former non seulement ils aient le savoir mais qu’ils aient le savoir être et qui respectent leur nation c’est notre devoir de leur donne cette formation et cette éducation pour qu’il soit des hommes de demain pour que la réforme de l’éducation est un effectif  globale d’abord la

Réforme de l’enseignement la place de l’enseignant dans notre société et également la revue de certains circula pour répondre à nos besoin c’est pourquoi également je propose l’introduction Dun service civique national de 3moi que les jeunes de 18 devrait accomplir pour donc mieux se forger mieux se mélanger  connaitre et connaitre leur  pays et se mettre au service de ce pays au moment où ils entre dans le monde du travail

Omega Il y a___20 aussi un autre secteur non moins importante celui de la sante comment vous comptez améliorer la sante des burkinabè

KDO  Bie J’ai dit tout à leur que les ressources humaines sont la première richesse Dun pays si vous éduquer votre population il faut que vous s ayez également une population en bonne santé pour participer au développement économique sinon vous n’atteindre vos pas objectifs  donc la sante est une priorités et dans mon programme je prévois  que nous fassions en spirite que l’offre de sante puisse attendre la population même la population dans les zone rurale que nous ayons au moins s un caps dans tous village qui a plu de 500 habitants Ey que nous puissions par de leur tour faire en sorte que nous puisons produire sur notre territoire nationale un certain nombre de médicament qui permet de rabaisser le cout et de mettre le médicamenta a la porter de la bouche de nos citoyens il faut également revoir notre carte sécuritaire pour que nous soyons pas obliger d’évacuer des malades sur des centaine de km sur les route cabosser pour avoir les premiers soins nous ferons en sorte que la carte sanitaire soit revue pour que l’infrastructure sanitaire se rapproche de l’abats travailler  moderniser les plateaux techniques de tous les   Chr pour permettre d’être  un réceptacles  de malades à leur niveau nous voulons travailler également à accueillir deux hôpitaux de référence militaire pour que nous puissions poursuivre non seulement l’excellence dans larme mais également au service de la population et nous proposons également des créer de hôpitaux spécialiser tel que les hôpitaux charger de traiter des pathologie comme le cancer la traumatologie et pourquoi pas de service de grand bruler des hôpitaux qui souperons des spécialités de manière à dégager les autres hôpitaux généraux qui occuperons donc des pathologies générale nous préconisons  également la lutte contre les grande endémie en créant des laboratoires de recherche et de prévention des grandes endémies en accords  avec l’OAS qui est l’organisation oust africaine de la sante qui coiffe ce système dans notre sous-région et également au niveau de l’union africaine mais nous devons Faure un effort pour contrôler  les grande  endémies faire un effort pour multiplier nos laboratoire de recherche et d contrôle des grande  endémie de manière à protéger notre population mais la également je dis que nous devons mettre le personnel soignant dans des conditions  optimum pour opérer nous avons vu de disculper , qui est la mise en œuvre  de la fonction public hospitalière      et bien je m’engage progressivement dans le temps , la mise en œuvre de cette fonction public  hospitalière parce que nous savons, qu’ elle demande beaucoup de moyen sinon on est pas très organiserons peut pas tout faire du coups, on peut pas tout faire du coups, mais par une programmation peut réussir à mettre en œuvre cette fonction public hospitalière

Mettre le personnel de santé dans de bonne condition, mais également nous dévon règlementer les conditions d’ouverture de clinique privée pour protéger les intérêt de nos malades et s’assurer que il bénéficient  d’un soins de qualités partout ou qu’ il aille, que ce soit dans les formations public ou dans les  formation privé, est un devoir pressent de l’état pour s’occuper de cela et donc faire u sen sorte que la sante soit accessible à tous au Burkina Faso mais également que les médicament Oit accessible et que nous nous puissions continuer la politique de gratuité des soin pour les enfant de 0 à 5 nous voulons ajouter la gratuite du suivit ou des soins des femmes enceintes par ce que nous voulons pas que des femme meurt en voulant donner la vie nous avons un taux de mortalité maternité. Encore très élevé dans notre  pays  nous allons faire en sorte que cela cesse et nous allons continuer la politique que j’avais initié en 1997  celle de la prise en charge sururrgicale immédiate et sans payement pour tous les burkinabè que l’état  met en place les l’équipe  opératoires dans chaque hôpital de manière à ce que vous soyez pris en charge en un genre parce que il est intolérable par ce qu’il  na pas d’argent si on vous sort de l’urgence si on vous devez payer vous rembourser es soins qu’on vous adonne si vous êtes indigent l’état prend en charge vos soin de manière à ce que ce file de solidarité entre nous permettre nous asseyons s qu’en un   burkinabé est mort pareil na pas pu honorer une ordonnance  d’un soin d’urgence nous allons continuer cela nous allons également améliorer les plateaux technique comme nous venons de le dire l’instrument d’imagerie vous savez que les premiers scanners de l’hôpital Yalgado a été fait  sous mon  inspiration quand jetais premier ministre le premier centre démolisse a été également fait sous mon impulsion tout simplement dire en sorte quelle secteur de la sante est un secteur qui nous tiens tous à cœur et que nos gouvernant doivent veiller à ce que la population soit bien soigner et soit vraiment  à l’abri de tout ce que nous pouvons avoir  comme l’évacuation paraplégie l’évacuation sanitaire je croix que c’est un phénomène que nous pouvons démunie drastiquement parce que nous pouvons trouver les moyens de nous soigner ici c’est une question de volonté politique et cette volonté politique que je veux apporter en  matières de sante

 

Omega  Est-ce que vous tout ça va vous couter combien ou vous allez avoir l’argent

 

KDO  Non Larguent je vous dirai en matières de route les action son chiffres ce que je vais faire le nombre de kilométrage de route bitumer avec les cout correspondant mais il est évident aussi, cela relevée la fonction de l’État moi je propose de réutiliser le budget de façon rationnelle pour que nous puissions atteindre les objectif d’investissements que nous nous sommes fiers et que dans chaque secteur nous puissions réaliser plus avec le peu de moyen que nous avons c’est une question de gestion veste pour ça j’insiste beaucoup sur la bonne gouvernance qui est également la clef de tout

Omega Il y a 23 ans vous avez Eli premier ministre sous blaise Compaoré le 6 janvier 1996 vous déclariez que vous étiez politiquement neutre et aujourhui Kader a les deux pieds dedans dans la politique

KDO  je le disait c’est pas aujourd’hui seulement rappelez-vous que jetais tête de liste des élection législatives de 1997 jetais donc élu députe de ma province d’origine de Sanmantenga mais J’ai été reconduit comme premier ministre et j’ai dû céder don le poste à mon suppliant qui la occuper donc jusqu’à la fin dure don  mandat c’est pour dire donc depuis les années 97 je suis déjà dans la reine politique mais comme je le dis pour moi  la politique n’est pas une la politique c’est un service à la société Jai dis j’ai répété que je suis près à faire la politique mai pas à perdre mon amé dans la politique

 

Pas à perdre votre amé vous vous engager donc à être candidat d’abord vous essayer au niveau f=-de votre ancienne parti ca n’a pas trop prit et vous êtes obliger d’agir aujourd’hui autrement

Bien je pense que vous votre assertion n’est pas correcte je n’ai jamais essayé

Omega Avec Edi Comboïgo ca n’a pas été comme on le souhaitait

KDO  non ce n’est que ça pas été comme on le souhaitait moi J’ai déclaré à bobo vous avez lorsque  J’ai déclaré ma candidature le CDP n’avait pas encore désigner son candidat ce que d’autre ont vu comme moi je le dis comme au contraire une liberté de chaque burkinabé de se prononcer sur la situation de son pays je n’attendrais jamais l’autorisation Dun parti politique avant de me  prononcer sur l’intérêt supérieure du Burkina Faso je me suis engager de me mettre à mon pays mais je n’attends à cela l’autorisation de personne c’est la raison pour laquelle J’ai dit à bobo Dioulasso que j’accepte l’appel de mes concitoyens je suis prêt avec votre candidats aux élection présidentielle si certain ont estimer que cela est un acte d’indiscipline   c’est leur propre lecteur de la politique moi je pense chaque burkinabé est libre de dire tel chemin est bon pour le Burkina Faso tel citoyens a les qualités requis pour entre candidat je pense que on enfreint  a aucune règle lorsqu’on dire cela et bien J’ai attendu dire de ma totale liberté comme tout ce qui sont avec moi ont utiliser cette totale de liberté on a voulu les sanctionner pour avoir exprimé cela parce que chaque burkinabè a le droit de dire ce qu’il pense ce n’est pas pacquons dans un parti politique qu’on devient donc un mieux et un esclave ont tous des hommes libre qui prennent leur liberté au moment où il faut et pour le Burkina Faso je ne recule devant aucune exigence je suis au service de mon pays  cts un engagement politique et  je le referai  encore s’il faut le  refaire

 

Omega en 2014 vous été déjà dans la délégation de la CEDEAO du temps de l’insurrection en suite le coup d’État faite nous cette confidence est ce que en ce moment Kader se voyait déjà candidat en 2020

 

KDO  non pas du tout vous avez Jai  jouer mon rôle de président de la commission de la  Cédéao en toute équité comme je l’es fait dans d’autre Pays qui ne sont pas le mien et lorsque la situation de l’insurrection qui  s’est pose au Burkina Faso le président Mahatma qui étais résident en exercices ma appeler pour me demander d’intervenir en me disant nous savons que c’est difficile pour vous c’est votre pays mais nous pour nous vous êtes le visage de la Cédéao nous ne pouvons pas s’envoyer quelqu’un d’autre  que vous sauf si vous me dite que vous ne pouvez pas y aller et Jai lui ait monsieur mon président pour mon pays je ne recule devant rien et je  suis venu ici le 31 octobre avec les nation unis avec l’union africaine à trouver un consensus nous avons participer  à aider les acteur burkinabè à trouver un consensus nous avons participer a les conseiller pour la rédaction de la charge de la transition et nous avons  quitté le Burkina que le 18 novembre lorsque le président Michel abandon à prêter serment dans la salle de banquets de ouragan 2000 je croix que c’est une contribution entant que président de la commission de la CEDEAO que j’aurai fait dans n’importe quel pays mais naturellement dans mon propre pays j’avais à cœur de donner tout ce que J’ai pour que mon dépasse cette période d’instabilité et renoué avec la démocratie ce qui étais fait et les élections ce sont passe de façons correct

Omega en fin il y a eu le coup d’État

KDO  le coup d’État ma trouver à Ouagadougou nous venions d’achever le 15 septembre notre dernière réunion du comité de suivi et accompagnent du Burkina de la transition du Burkina pour organiser ,et nous étions a 3 jour de Louverture la campagne lorsque nous apprêtons à prêtions à retourner à Abuja que le coup d’État est intervenu et je suis resté ici et nous avons attendu les chefs d’État et nous allons  s encore essayer de contribuer à l’apaisement de ka situation on a demandé de de convoquer un sommet extraordinaire de la CDEAO sur le Burkina Faso c’est ce que j’ai fait le 22 septembre ce sommet s’est tenue à l’aéroport d’Abuja de 10h à 19h et le lendemain les chef d’État de déléguer  5 d’entre eux pour venir réinstaller le président Michel abandon et bien je faisais partie de la délégation  des cinq délégations qui sont venu pour cela c’est dire que je suis l’évolution de notre pays l’histoire ressente de notre pays et Jai apporte ma contribution comme je peux a ce que notre pays sen sorte    en des situation qui sont parfois difficile mais je félicite tous les acteurs qui par leur modération et leur sens de compromis nous ont permis de sortir de cette situation  donc nous étions heureux en 2015 lorsque les élections ce sont achever nous n’imaginions pas que 5 année plus tard nous allons être confronter  à un tel débat qui nous a forcé tous de réagir

 

Omega la-vous étiez médiateurs pour être l’acteur  politique

KDO  je suis maintenant l’acteur politique  ayant enlevé mes habit de président de la Cédéao je suis un citoyens burkinabè prêt à me donner entièrement au développement de mon pays en renouant avec ce que j’ai déjà fait quand jetais chef de gouvernement je croix avoir servi mon pays avec loyauté et c’est ce  que  j’entends faire

Omega Kader quels sont vos rapports avec Rock avec Blaise

KDO  Bien le président rock mark Cristiano Kabore vous savez que c’est à lui que j’ai succéder en 1996 comme premier ministre et depuis nous avons collabore ensemble lorsqu’il était président du part majoritaire nous avons travaillé dans la même majorité je croix que c’est quelqu’un que j’apprécie nous avons toujours eu de bon rapport pendant que jetais donc en fonction jusqu’à ce que je quitte mes fonctions de premier ministre donc pour aller rétablir notre pays donc à Bruxelles donc en ce qui concerne le président Blaise Compaoré donc je lui dit  toujours je suis reconnaissants de l’ occasions qu’il ma donner  de servir mon pays a un tel haut niveau de responsabilité je croix n’avoir pas déçu ses espérance puisqu’il m’a reconduit  à 2 fois comme premier ministre lorsque  je rendais ma démission  lorsque je quittais mes fonction s en 2000 il a voulu m’adresser au nom du peuple burkinabè  une lettre de  félicitation pour la contribution que J’ai apporté dans notre pays et je lui en suis reconnaissant je garde des rapports de considération de respect et à chaque fois que J’ai l’occasion me d’aller  Abidjan  je ne manque pas de lui rendre visite

Omega On continu avec l’exercice cette fois ci avec vos conquérants a la présidence donc 12 noms sur ces bout de papier on va vous demander de tirer un a un mais 5 en tout et vous dirai   ce que vous pensez de ce que chaque candidats que vous allez tirer donc on aller avec le premier

KDO  Très bien

Thiru Barry  un jeune comme politique comme j’admire par ses qualité d’efficacité nous avons déjà eu à nous entretenir sur les perspectives du Burkina Faso je l’encourage à continuer dans cette aux services donc de notre peuple et donc j’apprécie sa contribution à l’animation de de la vie politique et également sa jeunesse que notre pays a besoin  je croix que notre pays a besoin de la contribution de tous ses fils et ses filles et je l’encourage

Zéphirin Diabré

Bien je croix que c’est une vielle connaissance dans la mesure ou Zéphirin a été ministre de l’économie et des finances sous mon e en 1996 avant d’aller nous avons eu de bon rapport lorsqu’il était au Knud je croix c’est quelqu’un dont j’apprécie sa qualité technique et professionnelles et le faite également qu’il n’a pas éviter à prendre ses responsabilité lorsqu’il a pensé que la création Dun parti politique et son engagement politique est pour lui un moyen de se mettre au service de notre pays j’encourage les burkinabè chacun ou ils sont d’opérer un tel changement et se mettre donc au service de leur pays 

Yali Min Kam

Tous mes encouragement à cette amazone qui a eu le courage de se jeter dans la reine étant la seule femme candidate je croix que nous pouvons que la félicite et je la félicite d’autant plus elle dit elle est l’Amazone pour l’éducation, je croix quelle me rejoint dans ce domaine moi qui a fait de l’éducation ma priorité des priorités je la félicite pour ce choix

Abdoulaye Soma

Un professeur brillant un jeune aussi qui de l’ambition pour son pays et qui vient avec des idées nouvelles je croix que c’est une offre politique nouvelle que les burkinabè auront la chance d’examiner donc je les souhaite tous bon vent et que les burkinabés soit choisissent le meilleur programme

Do pascal Dessouda

Ceste un journaliste homériques que J’ai eu la chance de connaitre lorsque jetait premiers ministre je suis heureux de le revoir dans la reine politique au service de notre pays il vient avec des idées nouvelles de patriotismes et aussi des idées nouvelles de l’architecture même de direction de notre pays et bien je croix au point où nous en sommes aucune idée ne doit être écarter chacun de nous cherche le bien du Burkina Faso mais si nos chemin sont divergent je souhaite que le peuple écoute Do pascal Dessouda et apprécie l’offre politique qu’il apporte et je respecte comme je respecte l’opinion de tous les candidats

Omega Merci d’être venu bon courage et bonne chance

Ceste moi qui vous remercie de l’occasion que vous me donnez de m’entretenir encore une fois à mes compatriotes et je voudrai dire ceci a mes compatriote que ce n’est pas le temps de d’espoir c’est le temps de l’espérance c’est le temps de la mobilisation leçons nous er disons que nous voulons un autre avenir pour le Burkina Faso un avenir qui soit un avenir de paix de sécurité de stabilité et de prospérité partager alors agissons ensemble pour le Burkina Faso.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire