Burkina : Elections_2020 : Pas de scrutin dans 15 communes pour raison d’insécurité

51
Les électeurs de 15 communes du Burkina Faso ne pourront pas voter le 22 novembre prochain, à l’occasion des élections couplées (présidentielle et législatives). Aucun bureau de vote, a-t-on appris, ne s’ouvrira dans ces localités. En effet, ces localités sont considérées comme des «zones rouges» où la Commission électorale nationale indépendante (CENI), chargée de l’organisation des opérations électorales, n’est pas à mesure de déployer des agents électoraux. Une autre raison évoquée pour la non tenue du scrutin dans les communes concernées est qu’elles ne sont plus habitées, les populations s’étant déplacées vers d’autres localités. Les 15 communes sont Kombori dans la Boucle du Mouhoun ; Bartiébougou, Botou, Logobou et Tansarga dans l’Est ; Kaïn dans le Nord ; Baraboulé, Diguel, Koutougou, Nassoumbou, Tongomayel, Mansila, Solhan, Tankougounadié et Titabé dans le Sahel.
Avec Sidwaya

Laisser un commentaire