Loi sur la promotion immobilière : une formation initiée par la Commission épiscopale Justice et Paix

0
2310

La Commission épiscopale Justice et Paix avec l’appui de l’ONG DIAKONIA a organisé du 30 au 31 mai 2024 à Ouagadougou une session de formation au profit des acteurs de la promotion immobilière. Cette formation, visait à éclairer la lanterne des acteurs sur les dispositions de la nouvelle loi et à leur permettre de mieux appréhender leurs rôles et responsabilités dans le processus de promotion immobilière.

Cette formation a lieu dans l’arrondissement numéro 7 de la commune de Ouagadougou. Ce sont au total 70 acteurs de la société civile, des promoteurs immobiliers, des chefs coutumiers et des femmes et hommes de médias qui ont pris part à cette formation initiée par la commission épiscopale Justice et Paix. Cette session de renforcement des capacités de ces acteurs est une nécessité face aux difficultés croissantes, selon le chargé de projet à la commission épiscopale Justice et paix Jean-Baptiste Yanogo.

« Depuis 2021, nous avons constaté beaucoup de difficultés dans la gestion foncière au Burkina Faso. Et dans la région du centre, l’arrondissement 7 est particulièrement touché par les conflits fonciers », a-t-il fait savoir. « Nous avons donc voulu former les acteurs impliqués dans la gestion foncière afin qu’ils aient une compréhension harmonisée de la nouvelle loi. », a poursuivi le chargé de projet à la commission épiscopale Justice et paix.

Cette initiative a été saluée par les participants, comme Abdoul-Kader Lonsili, secrétaire général de la mairie de l’arrondissement 7 de Ouagadougou. « Nous apprécions la formation sur la nouvelle loi 008-2023/Alt 2023. Cela viendra renforcer les capacités des acteurs qui interviennent sur la chaîne. Cela va effectivement nous permettre d’avoir des notions sur la nouvelle loi afin de gérer quotidiennement les problèmes sur le foncier. », a déclaré Abdoul-Kader Lonsili.

Cette formation s’inscrit dans le cadre du projet « Citoyenneté responsable et gouvernance foncière au Burkina Faso », financé par l’ONG DIAKONIA. Ce projet vise à promouvoir une gestion foncière responsable et inclusive au Burkina Faso, en renforçant les capacités des acteurs du domaine et en sensibilisant les citoyens à leurs droits et devoirs en matière foncière.

Yagouba Ouilio/ Gisèle Tirogo Oméga médias

Laisser un commentaire