🔮CoopĂ©ration : « Nous avons des dĂ©fis communs mais le plus prĂ©gnant est le dĂ©fi sĂ©curitaire » (Diomaye Faye PrĂ©sident du SĂ©nĂ©gal)

0
1841

 

Fin de sĂ©jour pour le prĂ©sident de la RĂ©publique du SĂ©nĂ©gal, Diomaye Faye qui a quittĂ© Ouagadougou dans la soirĂ©e du jeudi, Ă  l’issue d’une visite d’amitiĂ© et de travail au Burkina Faso.

 

« Nous avons des dĂ©fis communs mais le plus prĂ©gnant est le dĂ©fi sĂ©curitaire » a indiquĂ© jeudi, le prĂ©sident sĂ©nĂ©galais Diomaye Faye, Ă  l’issue de son entretien avec le PrĂ©sident du Faso, le capitaine Ibrahim TraorĂ©, au palais de Koulouba.

 

Selon le PrĂ©sident sĂ©nĂ©galais, la coopĂ©ration entre le Burkina Faso et le SĂ©nĂ©gal embrasse plusieurs domaines dont l’emploi, la jeunesse, la formation professionnelle, l’administration territoriale, le commerce et le sport. Mais pour enrichir cette coopĂ©ration, toujours selon Diomaye Faye, il faut davantage « raffermir les relations entre les deux pays ».

 

 

La question de la CEDEAO était au centre des échanges entre les deux présidents, bien que les portes du dialogue soient fermées.

« On le constate aujourd’hui au niveau de la CEDAO que les portes de dialogue sont certes fermĂ©es mais il ne faut pas non plus fermer les fenĂȘtres et tirer les rideaux, il faut laisser des espaces pour discuter » a fait savoir le PrĂ©sident sĂ©nĂ©galais qui pense que la CEDEAO devrait ĂȘtre un cadre qui permet aux autres pays Ă©loignĂ©s de comprendre « les thĂ©Ăątres des opĂ©rations » que vivent les pays en guerre.

 

Avant de venir au Burkina Faso, le prĂ©sident sĂ©nĂ©galais Diomaye Faye etait jeudi au Mali, pour une visite de travail et d’amitiĂ© avec le PrĂ©sident de la transition malienne, Assimi GoĂŻta. Le chef de l’État sĂ©nĂ©galais bouclera jeudi sa dixiĂšme visite de pays africains depuis son investiture dĂ©but avril.

 

Charles Dah/Oméga médias

Laisser un commentaire