🔮 L’association Suplamar offre des toilettes modernes au lycĂ©e dĂ©partemental de Thyou

0
262

L’association Suplamar a livrĂ©, le vendredi 3 mai 2024, des infrastructures hygiĂ©niques au lycĂ©e dĂ©partemental de Thyou, dans la province du BoulkiemdĂ©. Il s’agit de 12 cabines de toilettes modernes adaptĂ©es Ă  la gestion des dĂ©chets menstruels, Ă©rigĂ©es sur 2 sites, au lycĂ©e et au collĂšge dĂ©partemental de Thyou. Ces toilettes doivent permettre de soulager les jeunes filles de ces Ă©tablissements ainsi que le personnel fĂ©minin.

« Avant, c’était vraiment compliquĂ© parce qu’on Ă©tait parfois obligĂ© de rentrer Ă  la maison pour pouvoir se laver, ou on Ă©tait obligĂ© de faire la queue pour pouvoir rentrer dans les toilettes », se rappelle Elda Tiendrebeogo, Ă©lĂšve en classe de 4e au lycĂ©e dĂ©partemental de Thyou. Elle se rĂ©jouit qu’avec cette nouvelle infrastructure, elle et ses camarades pourront ĂȘtre sereines Ă  l’école mĂȘme lors de leur pĂ©riode de menstruation.

« Nous promettons de prendre soin de ces toilettes, de veiller Ă  ce qu’elles soient toujours propres et utilisables pour d’autres Ă©lĂšves », a affirmĂ© Elda Tiendrebeogo.

Construites à hauteur de 20 millions de francs CFA, ces toilettes viennent répondre à un besoin criard dans la commune de Thyou, selon la fondatrice de Suplamar, Roxane Lankoandé.

« Il y a un manque criant surtout pour les filles concernant leur gestion de l’hygiĂšne menstruelle. Ce qui complique les choses pour elles, car beaucoup d’entre elles manquent les cours 5 jours par mois(
) À l’école, il y a un manque d’intimitĂ© et un manque de sĂ©curitĂ© », relĂšve la donatrice, Roxane LankoandĂ©, qui estime qu’avec « ces toilettes, elles pourront se sentir Ă  l’aise et en confiance Ă  l’école ».

Ces infrastructures tiennent également compte des personnes handicapées, avec une cabine réservée aux personnes vivant avec un handicap. De quoi ravir Nana Harouna, un élÚve en situation de handicap.

« Je suis trĂšs content d’apprendre cela (
) avec les toilettes ordinaires, il est difficile de se soulager. Pour les personnes handicapĂ©es, cela va beaucoup nous aider », a-t-il signifiĂ©.

Ces toilettes, dont la construction a commencĂ© en novembre 2023, sont une rĂ©alisation du projet « Regard sur l’intimitĂ© », menĂ© par l’association Suplamar en partenariat avec l’Ambassade d’Allemagne au Burkina. La remise de ces infrastructures marque Ă©galement la fin de la premiĂšre phase de ce projet qui a essentiellement concernĂ© la commune de Thyou, dans la province du BoulkiemdĂ©, dans la rĂ©gion du Centre-Ouest.

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire