🔮 Le gouvernement s’insurge contre un article de Associated Press (CommuniquĂ©)

0
2743

Le gouvernement burkinabĂ© s’est insurgĂ© ce samedi dans un communiquĂ© contre un article de presse de l’agence amĂ©ricaine d’information Associated Press (AP), intitulĂ© « Les forces de sĂ©curitĂ© burkinabĂ©s tuent de plus en plus de civils. Les survivants ont dĂ©taillĂ© le massacre d’un village ».

Des « allĂ©gations tendancieuses et malveillantes », selon le gouvernement, qui estime que AP, Ă  travers son article, tente de vendre Ă  l’opinion l’idĂ©e de ce qu’elle qualifie de « forte augmentation des meurtres de civils par les forces de sĂ©curitĂ© du Burkina Faso ».

AP, dans son article, revient sur le drame de Zaongo, dans la rĂ©gion du Centre-Nord ayant fait en novembre dernier 70 personnes tuĂ©es, essentiellement constituĂ©es d’enfants et de personnes ĂągĂ©es, selon le Parquet de Kaya. S’appuyant selon son article sur des tĂ©moignages de trois personnes qui se rĂ©clament rescapĂ©es de la tuerie et des photos, AP dĂ©peint un Ă©vĂ©nement « horrible » Ă  Zaongo le 5 novembre dernier. Des Ă©lĂ©ments « simplistes », fustige le gouvernement.

Selon les autoritĂ©s de Ouagadougou, il est Ă  craindre que l’agence amĂ©ricaine se cache sous la couverture du journalisme pour « prendre une part active Ă  la campagne de communication orchestrĂ©e contre le Burkina » afin de « jeter le discrĂ©dit sur les Forces de dĂ©fense et de sĂ©curitĂ© (FDS) ainsi que les Volontaires pour la dĂ©fense de la Patrie (VDP) ».

Le gouvernement, qui rappelle l’annonce d’une enquĂȘte faite par le Procureur du Faso prĂšs le Tribunal de grande instance de Kaya, se dit « serein » et invite les populations Ă  se dĂ©partir de ces « menĂ©es dĂ©stabilisatrices » qui visent selon lui Ă  rompre le lien FDS-VDP-Nation.

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire