Gendarmerie : la deuxième vague de la première promotion des élèves gendarmes auxiliaires formés par le CIGN présentée au drapeau

0
1814

Le Centre d’Instruction de la Gendarmerie Nationale (CIGN) a organisé le vendredi 15 mars 2024 à Bakonon dans la commune de Gaoua dans la région du Sud-Ouest la cérémonie de présentation au drapeau de la deuxième vague de la première promotion des élèves gendarmes auxiliaires.

CIGN
Le nom de baptême « YARI ADAMA OUSSE » a été choisi en hommage à un devancier pour son parcours professionnel et social fort et enrichissant, selon les explications de la Gendarmerie.

Baptisée « YARI ADAMA OUSSE » et forte de 1498 militaires du rang, cette promotion a bénéficié de cinq mois de formation au CIGN. Cette formation leur a permis d’acquérir des connaissances essentiellement militaires complétées par des formations professionnelles. À ce titre, cette promotion compte 100 spécialistes dans les domaines de la maçonnerie, menuiserie, électricité bâtiment, maintenance des véhicules automobiles, soudure-tôlerie, peinture automobiles, froid et climatisation, conducteurs de transport en commun, de remorques et semi-remorques.

CIGN
Cette deuxième vague de la première cuvée des gendarmes auxiliaires dit être apte pour le métier des armes et à défendre les intérêts du Burkina Faso même au péril de leur vie.

La cérémonie de présentation au drapeau a été présidée par le Chef d’Etat-Major de la gendarmerie le colonel Kouagri Natama, en présence du Gouverneur de la région du Sud-Ouest.

Elle a été entre autres marquée par une remise d’épaulettes, un défilé militaire ainsi que des démonstrations démontage et montage d’armes automatiques, de combat.

LIRE AUSSI : 🔴Burkina: 1498 nouveaux gendarmes auxiliaires formés dans les domaines militaires et professionnels

Cette première promotion avait livré sa première vague le 25 août 2023.

Kassoum Sylla, Oméga média/ Gaoua

Laisser un commentaire