🔮 ALERTE – L’ONI travaille sur un projet de nouveau passeport (ministre dĂ©lĂ©guĂ© sĂ©curitĂ©)

0
2338

 

Le ministre dĂ©lĂ©guĂ© en charge de la sĂ©curitĂ©, rĂ©pondant aux questions de l’AssemblĂ©e lĂ©gislative de Transition a apportĂ© des prĂ©cisions ce jeudi sur l’usage du passeport estampillĂ© Cedeao. Selon lui, le document reste en vigueur, en attendant l’établissement d’un nouveau passeport. Sans Ă©voquer de dĂ©lai de validitĂ© comme prĂ©cĂ©demment mentionnĂ© dans une de nos publications, le commissaire divisionnaire de police Mahamadou Sana a expliquĂ© qu’il s’agit de mesures de prudence, liĂ©es Ă  la sĂ©curitĂ© des documents de voyage. Nous vous proposons sa rĂ©ponse intĂ©grale.

« L’ONI est en train de faire un travail sur ce point. Mais sachez qu’en matiĂšre de documents de voyage, tout ce qui est comme clĂ©s de sĂ©curitĂ© est consignĂ© au niveau de l’OACI. DĂšs lors que vous modifiez votre passeport, sans pour autant signaler au niveau de l’OACI, ça devient un passeport falsifiĂ©. Donc il y a cette prudence qui est lĂ .

DeuxiĂšme, concernant les dĂ©lais de sortie, il y a des discussions au niveau de la Cedeao. Ils disent que les dispositions sont claires : c’est un an. Et les 3 Etats on parlĂ© d’effet immĂ©diat. Il va de soi Ă©galement que si c’est pas actĂ© au niveau de la Cedeao et vous enlevez des Ă©lĂ©ments de sĂ©curitĂ© de vos passports, ces passeports seront considĂ©rĂ©s comme des passeports falsifiĂ©s.

Donc on tient Ă  vous rassurer que vous pouvez continuer d’utiliser vos passeports pour pouvoir voyager puisqu’au niveau de l’OACI, cela est consignĂ© »

Commissaire divisionnaire de police Mahamadou Sana, ministre délégué chargé de la sécurité.

La Rédaction / Oméga médias

Laisser un commentaire