🔮 URGENT – Les avocats arrĂȘtent de travailler jeudi prochain pour exiger la libĂ©ration de Me Guy HervĂ© Kam

0
4349

L’ordre des avocats du Burkina a annoncĂ©, vendredi soir, dans une correspondance dont OmĂ©ga a obtenu copie, un arrĂȘt de travail le jeudi 15 fĂ©vrier prochain sur toute l’étendue du territoire, pour exiger la libĂ©ration d’un de leur confrĂšre, Me Guy HervĂ© Kam.

La dĂ©cision a Ă©tĂ© prise, selon la correspondance de l’ordre des avocats, sur les recommandations de l’AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale extraordinaire du 5 fĂ©vrier dernier, le Conseil de l’Ordre, en sa sĂ©ance extraordinaire du 7 fĂ©vrier 2024 du mĂȘme mois.

Ainsi, l’ordre des avocats a « dĂ©cidĂ© d’observer un arrĂȘt de travail le jeudi 15 fĂ©vrier 2024 sur toute l’Ă©tendue du territoire, dans le cadre des actions engagĂ©es pour exiger la libĂ©ration sans condition de notre confrĂšre, Guy HervĂ© Kam », peut-on lire dans la lettre.

La correspondance poursuit que les avocats sont donc invitĂ©s Ă  s’abstenir de participer aux audiences devant toutes les juridictions sans exception.

Le 25 janvier dernier, le Barreau BurkinabĂš – dans un communiquĂ© – avait dĂ©jĂ  exigĂ©, « la relĂąche immĂ©diate et sans condition » de Me Guy HervĂ© Kam et avait estimĂ© que des « raisons d’une quelconque interpellation existaient, que soient suivies les rĂšgles de procĂ©dure ». Selon le barreau, Me Kam « a Ă©tĂ© enlevĂ© par des personnes inconnues Ă  sa descente – [d’avion de retour d’un sĂ©jour Ă  Bobo-Dioulasso] – lorsqu’il accomplissait les formalitĂ©s de police, puis emmenĂ© vers une destination inconnue, sans autres formes de procĂšs ».


Lamine Traoré, Oméga médias

Laisser un commentaire