🔮 URGENT – L’ancien ministre Stanislas Ouaro annonce sa dĂ©mission du MPP

0
2897

L’ancien ministre de l’Education nationale Stanislas Ouaro a annoncĂ©, vendredi – quelques heures aprĂšs sa remise en libertĂ© par la police – sa dĂ©mission de l’ex parti au pouvoir le Mouvement du peuple pour le progrĂšs (MPP). L’ancien ministre dit ĂȘtre « victime de manipulations, de mensonges, de calomnies, de traitrise et d’abandon au sein du Parti ». Il dit n’avoir « jamais imaginĂ© la vie politique de cette façon ».

Dans une lettre adressĂ©e au Premier Vice-PrĂ©sident du MPP chargĂ© de l’interim et authentifiĂ© par OmĂ©ga, l’ancien ministre de l’Education nationale Stanislas Ouaro a annoncĂ© sa dĂ©mission du parti.

Le ministre Ouaro qui estime que la « vie d’un parti politique est faite de hauts et de bas » affirme avoir « beaucoup appris et grandi en politique au sein du MPP.

Malheureusement, dit-il, « avant et aprĂšs le coup d’État du 24 janvier 2022, j’ai Ă©tĂ© victime de manipulations, de mensonges, de calomnies, de traitrise et d’abandon au sein du Parti ». « Je n’avais jamais imaginĂ© la vie politique de cette façon. J’ai nĂ©anmoins rĂ©siste a tout convaincu de mon engagement et partageant les valeurs du Parti », explique-t-il.

Par contre, poursuit Stanislas Ouaro, « mon interpellation le lundi 04 decembre 2023 alors que j’assurais la permanence au siĂšge national du Parti en respectant ainsi une convocation du PrĂ©sident du Parti pour assurer ladite permanence et qui m’amĂšne Ă  soupçonner encore des mains invisibles au sein du MPP, constitue la goutte d’eau qui a fait dĂ©border le vase ».

« Aussi, je vous annonce ma dĂ©mission du MPP et de toutes ses instances pour compter du vendredi 08 dĂ©cembre 2023 », a Ă©crit l’ancien patron de l’Education nationale.

L’ancien ministre dit « tĂ©moigner en ces moments particuliers, [sa] gratitude au President Roch KaborĂ© et au PrĂ©sident d’honneur du MPP Simon CompaorĂ© pour leur soutien permanent, leur accompagnement et leur consideration a [son] Ă©gard tout au long de [son] cheminement ».

ContactĂ©e par OmĂ©ga, la direction du parti affirme n’avoir pas encore reçu cette lettre de dĂ©mission du ministre Ouaro.

Lundi nuit, l’ancien ministre et une vingtaine de militants de l’ex parti au pouvoir ont Ă©tĂ© interpellĂ©s par la police nationale. Ils ont Ă©tĂ© relĂąchĂ©s tĂŽt ce vendredi, avait confirmĂ© plus tĂŽt Ă  OmĂ©ga un cadre du parti.


Lamine Traoré / Oméga médias

Laisser un commentaire