🔮Financement du terrorisme : 288 personnes dont 9 mineurs dans les filets de la Gendarmerie

0
3411

 

 » 288 personnes identifiĂ©es parmi lesquelles neuf 09 mineurs ont Ă©tĂ© interceptĂ©s et les mineurs confiĂ©s aux services de l’action sociale ;
411 numĂ©ros de tĂ©lĂ©phone analysĂ©s ;11 vĂ©hicules et 25 engins Ă  deux roues saisis ; 1.629 sacs de sĂ©same, 111 sacs contenant des cĂ©rĂ©ales avec 150 tricycles » ont Ă©tĂ© saisis par les groupements de gendarmerie dĂ©partementale de Fada et de Tenkodogo, Ă  l’issue d’une mission qui sinscrcit dans le cadre de la lutte contre les sources de financement des groupes armĂ©s terroristes. Cette annonce a Ă©tĂ© faite ce lundi, par la gendarmerie nationale.


Selon la gendarmerie cette mission qui s’est dĂ©roulĂ©e du 18 au 21 novembre 2023 a Ă©galement permis de saisir, « 33 tĂȘtes de bƓufs, 227 tĂȘtes de petits ruminants ; 580 litres de carburant ; 413,545 kilogrammes de chanvre indien; 03 sacs d’amphĂ©tamines ; des produits pharmaceutiques prohibĂ©s ; 02 sacs de nitrate de sodium, des blocs moteurs de motos, diverses piĂšces de rechange d’engins de grosse cylindrĂ©e, du sucre et de l’huile alimentaire issus de la fraude, de la cigarette, etc. »

 

La gendarmerie dans son annonce regrette de tels actes de la part de ces commerçants surtout avec cette situation sécuritaire que connaßt le pays depuis 2015.

« En effet, en dĂ©pit des mesures prises, des commerçants vĂ©reux continuent de rallier certaines localitĂ©s avec des engins soit pour Ă©couler des vivres, du carburant, des produits prohibĂ©s ou des piĂšces dĂ©tachĂ©es, malgrĂ© la prĂ©sence de groupes armĂ©s terroristes dans ces zones qu’ils traversent »

« Ce qui laisse donc entrevoir une certaine complicité » pense la gendarmerie qui compte investiguer et situer les responsabilités. En plus de ces commerçants, la gendarmerie a pu mettre la main sur « des malfrats qui parviennent à écouler des bétails volés au profit des groupes armés terroristes dans la clandestinité ».

 

La gendarmerie pour mettre fin Ă  ces pratiques, a initiĂ© cette opĂ©ration en combinaison avec des « missions de sĂ»retĂ© et des patrouilles ». La rĂ©ussite de cette mission selon la gendarmerie a nĂ©cessitĂ© « la mise en place de plusieurs check-points dans les circonscriptions du groupement de gendarmerie de Fada N’Gourma et de Tenkodogo.

 

Cette opĂ©ration a permis l’interpellation de plusieurs individus sur lesquels pĂšsent « des soupçons d’actes de terrorisme ou de complicitĂ© et l’identification de plus de deux cents autres ».

 

Les patrouilles et les investigations sont toujours en cours et toutes les personnes interpellĂ©es pendant cette opĂ©ration sur qui pĂšsent « des indices graves et concordants de culpabilitĂ© d’actes ou de complicitĂ© d’actes terroristes » seront conduites devant les juridictions compĂ©tentes.

 

Charles Dah/Oméga médias

Laisser un commentaire