🔮Burkina: 1498 nouveaux gendarmes auxiliaires formĂ©s dans les domaines militaires et professionnels

0
2993

1498 nouveaux gendarmes auxiliaires, formĂ©s au Centre d’Instruction de la Gendarmerie Nationale Ă  Gaoua dans la rĂ©gion du Sud-Ouest ont effectuĂ© le vendredi 25 aoĂ»t 2023 leur sortie officielle sous le nom de baptĂȘme : « Promotion Adama Yari Oussé ». La cĂ©rĂ©monie a Ă©tĂ© prĂ©sidĂ©e par le Chef d’État Major de la gendarmerie nationale lieutenant-colonel Evrard Somda.

AprĂšs cinq mois de formation thĂ©orique et pratique au Centre d’Instruction de la Gendarmerie Nationale, ces 1498 nouveaux gendarmes auxiliaires sont dĂ©sormais aptes Ă  servir dans les domaines comme la maçonnerie, la menuiserie,l’Ă©lectricitĂ© bĂątiment la maintenance des vĂ©hicules automobiles,la soudure-tolerie-peinture automobile, l’Ă©lectricitĂ©-froid et climatisation.

Outre ces formations, ils ont Ă©tĂ© Ă©galement dotĂ©s de connaissance sur le maniement des armes, les rĂšgles d’engagement, la discipline, les rĂšgles Ă©thiques et dĂ©ontologiques et le respect des droits humains qui encadrent l’emploi de la force. A ce titre, ils disent ĂȘtre prĂȘts Ă  assurer la quiĂ©tude des populations et Ă  dĂ©fendre le Burkina Faso au pĂ©ril de leur vie.

Le gendarme auxiliaire (GA) est un appelé du contingent qui effectue son service militaire au sein de la Gendarmerie Nationale. Il fait partie intégrante des Forces Armées Nationales, conformément aux dispositions du statut général des personnels des Forces Armées Nationales, selon un communiqué du ministÚre de la Défense et des Anciens Combattants.

Toujours selon la mĂȘme source, le gendarme auxiliaire participe au quotidien Ă  l’exĂ©cution des missions de dĂ©fense, de sĂ©curitĂ© publique, de prĂ©vention, d’assistance ou de secours aux cĂŽtĂ©s des cadres de la gendarmerie. Il souscrit volontairement Ă  un contrat pour servir dans la Gendarmerie Nationale pendant une durĂ©e de quatre ans renouvelable.

Kassoum Sylla correspondant/ Oméga Médias Gaoua

Laisser un commentaire