🔮 Incursion de HANIs au CSP de Kompienga

0
1552

Trois personnes ont Ă©tĂ© retrouvĂ©es mortes, le 11 juin dernier Ă  Kompienga, aprĂšs avoir Ă©tĂ© enlevĂ©es  la veille – 10 juin- lors d’une intrusion de personnes armĂ©es au Centre de santĂ© et de promotion sociale (CSPS) de la ville, a dĂ©noncĂ©, vendredi dernier, MĂ©decin sans frontiĂšre dans un Tweet.

Selon l’organisation internationale MSF, les victimes, 2 patients du CSPS et leur accompagnateur, attendaient une rĂ©fĂ©rence pour des soins adaptĂ©s.

« Dans l’attente, l’équipe mĂ©dicale du CSPS de Kompienga continuait de poursuivre le traitement selon le protocole sanitaire », a indiquĂ© MSF.

Médecin sans frontiÚre, dans son poste numérique, dit condamner avec la plus « grande vigueur », cette intrusion de personnes armées au CSPS de Kompienga et appelle au respect des infrastructures de santé, du personnel de santé et des patients.

« La mission mĂ©dicale doit ĂȘtre respectĂ©e afin que les populations les plus affectĂ©es continuent de recevoir des soins de santĂ© dans un environnement sĂ©curisant. MSF rappelle que l’introduction d’armes est prohibĂ©e dans toutes les structures sanitaires qu’elle appuie », a signifiĂ© MĂ©decin sans frontiĂšre.

 

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire