🔮 SĂ©nĂ©gal – Affaire Sweet BeautĂ© : Adji Sarr fait appel du verdict

0
1868

Avec 20 millions de francs CFA au titre de ses intĂ©rĂȘts civils, Adji Sarr, accusatrice de Ousmane Sonko pour « viols rĂ©pĂ©tĂ©s «  et «  menaces de mort « , fait appel de la dĂ©cision de justice. Cette dĂ©cision de la plaignante a Ă©tĂ© confirmĂ©e par ses avocats, jeudi, puis relayĂ©e Ă  travers des mĂ©dias locaux.

Le verdict du tribunal criminel de Dakar, prononcĂ© le jeudi 1er juin,  a condamnĂ© l’opposant sĂ©nĂ©galais Ousmane Sonko, Ă  deux ans de prison ferme pour « corruption de la jeunesse «  et l’a acquittĂ© des accusations de viols et menaces de mort, dont lui reproche, l’ancienne masseuse, Adji Sarr. La « corruption de la jeunesse » consiste Ă  dĂ©baucher ou Ă  favoriser la dĂ©bauche d’un jeune de moins de 21 ans. La plaignante, Adji Sarr, avait moins de 21 ans au moment des faits qu’elle dĂ©nonce, expliquent dans un article du 1er juin, nos confrĂšres de la Voix de l’AmĂ©rique avec l’AFP.

Ce recours en appel de Adji Sarr, ne peut porter que sur les intĂ©rĂȘts civils, signifie Me Sakho, avocat d’Ousmane Sonko. Les avocats de la plaignante, avaient rĂ©clamĂ©, au procĂšs, un milliard 500 millions de francs CFA, mais Adji Sarr avait obtenu que 20 millions de francs CFA.

Co-accusée dans ce dossier, Khady Ndiaye, la propriétaire du salon de massage Sweet Beauté, a également fait appel de sa condamnation à deux ans de prison ferme pour incitation à la débauche.

Mais pour que toutes les parties soient concernĂ©es par un nouveau procĂšs,  » il faudrait aussi que le parquet fasse appel « , explique Me Joseph-Etienne Ndione un avocat de l’opposant, Ă  des mĂ©dias internationaux.

JugĂ© par contumace, Ousmane Sonko, lui, n’a pas la possibilitĂ© de faire appel et devient selon la dĂ©cision de justice, inĂ©ligible pour la prĂ©sidentielle de fĂ©vrier 2024.

 

Yaya Diomandé / Oméga Médias

Laisser un commentaire