🔮 CEP 2023 : le Centre-Ouest enregistre moins de candidats que la session derniùre

0
1826

La rĂ©gion du Centre-Ouest prĂ©sente pour la session 2023 du CEP (certificat d’étude primaire), plus de 48 mille candidats dont 27 mille filles. Les autoritĂ©s de la rĂ©gion ont encouragĂ© ces Ă©lĂšves ce mardi Ă  Ramongo dans la province du BoulkiemdĂ©, lors du lancement des Ă©preuves. MalgrĂ© la crise sĂ©curitaire, les dispositions sont prises pour le bon dĂ©roulement de cet examen.

C’est Ă  l’école Tanga A de Ramongo, que les autoritĂ©s sont allĂ©es encourager les Ă©lĂšves, qui composent la session 2023 du CEP. Tout comme Roxane Valia qui assure avoir Ă©tĂ© assidue Ă  l’école, ces derniers espĂšrent dĂ©crocher leurs premiers diplĂŽmes scolaires.

« J’ai bien appris mes leçons. J’ai fait beaucoup d’exercices et je suis convaincue que j’aurai mon CEP », confie-t-elle.

 

L’an dernier la rĂ©gion du Centre-Ouest a prĂ©sentĂ© 50 416 Ă©lĂšves Ă  cet examen, mais Ă  cette session, ils sont 48 339. La principale cause de cette baisse des postulants au CEP 2023, s’appelle l’insĂ©curitĂ© avec la fermeture d’une centaine d’écoles. Des centres de compositions ont mĂȘme dĂ» ĂȘtre dĂ©localisĂ©s.

« Cette annĂ©e scolaire est particuliĂšre, mais nous fĂ©licitons tous les acteurs qui ont ƓuvrĂ© pour que nous maintenions ces candidats pour leur permettre de passer leur chemin », reconnait Adiarata Sawadogo, directrice rĂ©gionale en charge de l’Enseignement primaire au Centre-Ouest.

GrĂące justement Ă  l’effort de ces acteurs, le CEP se dĂ©roule bien dans l’ensemble et les autoritĂ©s de la rĂ©gion ont tenu Ă  encourager les aspirants et les inviter Ă  donner le meilleur d’eux mĂȘme pour honorer la rĂ©gion.

SĂ©verin SomĂ©, secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du Centre-Ouest, les invite Ă  ĂȘtre sereins car ce n’est qu’un examen.

« Nous comptons sur vous pour faire un bon pourcentage pour votre région, province et votre famille » a-t-il lancé aux élÚves.

Au certificat d’étude primaire de 2022, le Centre-Ouest a rĂ©alisĂ© un taux de succĂšs de 59,08 %. Cette annĂ©e, les autoritĂ©s fondent l’espoir que la rĂ©gion fera mieux Ă  l’issue de cette session dont les premiers rĂ©sultats sont attendus Ă  partir du 17 juin prochain.

Sabouna Ouédraogo / Oméga Médias

Laisser un commentaire