🔮 SĂ©nĂ©gal: reprise de violences Ă  Dakar, 9 personnes ont perdu la vie

0
2085

« 9 personnes ont perdu la vie » suite aux affrontements entre population et forces armées, déployées ce vendredi par le gouvernement sénégalais, pour un retour au calme, relatent plusieurs médias sénégalais.

EngagĂ©s contre le verdict du Tribunal criminel qui a condamnĂ© Ousmane Sonko Ă  deux ans de prison ferme, des manifestants ont encore envahi la capitale du SĂ©nĂ©gal, Dakar, oĂč les violences ont repris de nouveau.

Pour ramener le calme, le pouvoir sénégalais use de force en déployant des forces armées dans la capitale. Les violences se multiplient, conséquence 9 personnes perdent la vie.

« Tout en appelant au calme et Ă  la sĂ©rĂ©nitĂ© de nos concitoyens, l’État du SĂ©nĂ©gal a pris toutes les mesures pour garantir la sĂ©curitĂ© des personnes et des biens », a dĂ©clarĂ© dans la nuit du jeudi 1er juin, le ministre de l’IntĂ©rieur, Antoine Diome, au terme de la premiĂšre journĂ©es de contestation et de violences.

Selon ces mĂ©dias, des hommes portant treillis et fusils de guerre ont Ă©tĂ© positionnĂ©s en diffĂ©rents points de Dakar, oĂč l’activitĂ© commerciale est entiĂšrement paralysĂ©e.

Ousmane Sonko, opposant politique sénégalais a été reconnu coupable « de corruption de la jeunesse » le jeudi 1er juin. Il a en revanche été acquitté des faits de viol dont il était accusé.

Cette condamnation pourrait rendre inĂ©ligible l’homme politique au scrutin de janvier 2024.

 

Charles Dah/Oméga médias

Laisser un commentaire